Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 13:03

Ghana Collision meurtrière entre un bus et un camion

Un accident de la route a fait plus de 50 morts et une vingtaine de blessés mercredi soir.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au moins 53 personnes ont été tuées lors d'une collision entre un autobus et un camion sur la route entre Accra et Tamale (nord), a déclaré jeudi la police ghanéenne. Le drame qui s'est produit mercredi soir a aussi fait 23 blessés, dont huit enfants.

Le président John Dramani Mahama a présenté sur Twitter ses condoléances aux familles des victimes. Cet accident de la route est un des plus meurtriers que le pays ait enregistré ces dernières années.

L'accident a impliqué un bus de la compagnie nationale de transports et un camion chargé d'une cargaison de tomates. Les deux chauffeurs sont décédés, a expliqué Christopher Tawiah, un porte-parole de la police. Celle-ci soupçonne que les deux poids lourds circulaient trop vite. (ats/nxp)

(Créé: 18.02.2016, 13h19)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.