ACCUEIL 21.11.2014 Mis à jour à 02h34

Des Londoniens cherchent à louer leur logis à prix d'or

Jeux Olympiques

A l'approche des Jeux Olympiques cet été, les habitants de Londres n'hésitent pas à multiplier le loyer de leur appartement par 5. Ils espèrent tirer un maximum d'argent des touristes venus du monde entier.

Mis à jour le 27.04.2012 3 Commentaires
La capitale compte un très grand nombre d'hôtels.

La capitale compte un très grand nombre d'hôtels.
Image: Keystone

Partager & Commenter

Mots-clés

"Maisonnette à louer, quartier recherché de Londres (Notting Hill), 700 euros par jour": Matt Heiman, heureux propriétaire, espère louer son logis cette somme astronomique, et pas forcément réaliste, pendant les deux semaines des jeux Olympiques à Londres cet été.

"Au départ, la question était de savoir si on allait rester a Londres pendant les JO. En fait la ville est déjà un tel bazar qu'on s'est dit qu'il valait mieux partir", explique-t-il.

"En général, on loue la maison 300 euros par jour, mais quand il y aura les jeux, ça sera plus cher. Autour de 600 ou 700 euros, je pense".

Avec une telle perspective de culbute des prix, rien d'étonnant à ce que le marché soit inondé d'offres pour la période des jeux. Les sites de locations, officiels ou non, fleurissent sur le net.

20% de demandes

Dans le quartier de Stratford, populaire mais tout proche du village olympique, certains loyers ont été multipliés par 5. Des prix considérés comme peu réalistes par les agents immobiliers, qui tentent de mettre en garde les propriétaires trop gourmands.

"Ce que l'on constate, c'est qu'il a des demandes de la part de locataires pour des locations à court terme, mais ils ont un budget normal!", lance Claudine Morgan, administratrice dans le réseau immobilier Winkworth.

"Nous avons des demandes de gens qui vont travailler pour les jeux Olympiques et sont prêts à dépenser un peu plus, environ 55 ou 65 euros par nuit. Mais personne ne vient en disant J'ai un budget de 2'500 ou 5'000 euros, trouvez-moi quelque chose ".

Selon les estimations des professionnels, les demandes de locations pour la période des JO n'ont augmenté que d'environ 20%. Pas de quoi satisfaire toutes les offres proposées par les agences et les particuliers.

"J'ai discuté avec un très grand nombre de membres de notre association qui ont des agences dans le centre de Londres. Et combien d'affaires ont-ils conclues jusqu'à maintenant? Trois!" s'exclame Tim Hyatt, président d'une association d'agents immobiliers, Residential Lettings Association (ARLA).

140'000 chambres d'hôtel

Pour les propriétaires, libérer un appartement déjà occupé pour le louer à prix d'or pendant les jeux est certes tentant.

Mais risqué, selon Tim Hyatt: "Est-ce que vous voulez prendre le risque de jeter dehors un bon locataire, qui loue depuis 6 mois ou 18 mois, pour un gain de très court terme, et avec la perspective d'avoir à le relouer ensuite, avec les coûts afférents? Pas sûr".

D'autant que la capitale britannique ne manque pas de capacité d'hébergement, avec quelque 140'000 chambres d'hôtel au total. Pour l'heure, l'offre dépasse la demande.

Certains espèrent pourtant que la situation va changer au fur et à mesure que la date fatidique du 27 juillet, ouverture officielle des jeux Olympiques, se rapproche. (afp/Newsnet)

Créé: 27.04.2012, 09h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

De Saintclar

27.04.2012, 10:47 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Pas mieux qu'en Ukraine donc ! Répondre


Alex Terrieur

27.04.2012, 19:30 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Je crois que ça s'appelle la loi de l'offre et de la demande. La demande monte, les prix augmentent, c'est mécanique. Et c'est une opportunité à saisir pour les Britanniques, qui subiront aussi les désagréments des Jeux. De plus, personne n'est obligé d'aller à Londres pour voir les JO, donc où est le problème ? Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne