Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 01:21

France Deux hommes blessés par balles, dont un grièvement

Les deux victimes ont été visées par des tirs en pleine rue. Il pourrait s'agir d'un règlement de comptes dans le milieu de la drogue.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Deux hommes âgés de 22 et 20 ans ont été blessés par balles, dont le plus jeune grièvement, vendredi soir dans le quartier des Fauvettes à Neuilly-sur-Marne (F), à l'est de Paris, a-t-on appris samedi de source policière.

Vers 23h45 vendredi, un véhicule s'approche des deux hommes avenue du 8 mai 1945. Plusieurs coups de feu, tirés par un ou plusieurs individus, les touchent.

La plus jeune des deux victimes est grièvement blessée au niveau du ventre et est rapidement transportée vers l'hôpital Pompidou à Paris. L'autre est blessée plus légèrement.

Les deux hommes sont connus des services de police pour plusieurs affaires de trafic de stupéfiants, ce qui pourrait laisser penser à un règlement de comptes. Les auteurs ont pris la fuite et sont toujours recherchés par la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, saisie de l'enquête.

(afp/nxp)

(Créé: 13.02.2016, 19h27)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.