Mercredi 31 août 2016 | Dernière mise à jour 08:06

Nouvel-An Douze Länder touchés par les agressions sexuelles

La police allemande a revu à la hausse l'étendue des agressions commises la nuit de la Saint-Sylvestre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un rapport révèle que douze des seize régions du pays ont été touchées par le phénomène, selon des médias allemands.

Jusqu'à présent, l'attention s'était focalisée sur la ville de Cologne, épicentre des violences, ou, plus marginalement, sur Hambourg, où plus de 200 plaintes ont été déposées. Mais «le phénomène des violences sexuelles, en partie liées à des vols, est plus important que ce que l'on savait», ont relevé samedi la Süddeutsche Zeitung ainsi que les chaînes de TV locales NDR et WDR, citant un rapport de la police judiciaire allemande (BKA). Cette dernière n'a pas encore réagi à ces nouvelles révélations.

Des hommes de 17 à 30 ans

Le Land le plus touché a été celui de Rhénanie du Nord-Westphalie (Cologne, Düsseldorf et Bielefeld), où un millier de plaintes ont été déposées. Dans une moindre mesure, des cas similaires ont été enregistrés en Hesse (centre, 31), en Bavière (sud-ouest, 27), dans le Bade-Wurtemberg (25), à Brême (nord, 11) et à Berlin (6).

Un seul cas d'agression a été recensé en Basse-Saxe (nord-ouest), dans le Brandebourg, en Saxe (est), en Rhénanie-Palatinat et en Sarre (ouest).

A l'image de Cologne, ces agressions ont visé quasiment exclusivement des femmes. Les témoins ont assuré que les agresseurs étaient pour la plupart des adolescents ou des hommes d'origine étrangère âgés de 17 à 30 ans. (ats/nxp)

(Créé: 23.01.2016, 22h04)

Sondage

Faire honte pour lutter contre l'alcoolisme, est-ce une bonne idée?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.