Vendredi 2 décembre 2016 | Dernière mise à jour 23:36

Mexique «El Chapo», un homme «affectueux et attentionné»

La femme de Joaquín «El Chapo» Guzmán dénonce les conditions de détention de son époux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'épouse de Joaquín «El Chapo» Guzmán a accusé les autorités mexicaines d'avoir fabriqué une image de criminel endurci à son mari, incarcéré pour trafic de drogue, le décrivant au contraire comme un époux attentionné, intelligent et plein d'humour.

«Le gouvernement mexicain a fait en sorte qu'il soit dépeint comme le baron de la drogue le plus recherché du monde, ce qui ne veut pas dire qu'il l'était», a déclaré Emma Coronel, 26 ans, dans un entretien diffusé dimanche par Telemundo, une chaîne de télévision américaine en langue espagnole. «Je ne sais pas s'ils l'ont fait consciemment ou pour cacher des choses plus importantes, parce que ces choses qu'ils mettent en avant et qu'ils disent me paraissent très exagérées», poursuit-elle.

«Je ne sais pas où ils sont allés chercher qu'il était sanguinaire, et même un violeur», a-t-elle dit de son mari, incarcéré dans une prison de haute sécurité près de Mexico. «El Chapo», de plus de trente ans son aîné, est selon elle «très attentionné, affectueux, respectueux, gai». «Il te fait oublier tes problèmes. Il est très intelligent, une intelligence qui se base sur les coups durs de la vie», assure-t-elle.

Difficiles conditions de détention

Emma Coronel, un ex-reine de beauté qui l'a rencontré quand elle avait 17 ans, a eu deux enfants avec lui.

Elle a également dénoncé les conditions de détention de son mari, affirmant «qu'on ne le laisse pas dormir, qu'on ne respecte pas son intimité aux toilettes, qu'on ne le laisse pas se promener dans la cour».

Emma Coronel a récemment essayé de lui rendre visite en prison, mais les autorités lui en ont refusé l'accès au motif que son mariage ne serait pas valable, «El Chapo» n'ayant pu produire de preuve de son divorce avec sa seconde épouse.

Bénéficiant de complicités internes, «El Chapo» s'était enfui en juillet dernier de manière spectaculaire de prison par un trou creusé sous la douche de sa cellule.

Depuis son retour début janvier derrière les barreaux, les autorités ont pris des mesures exceptionnelles pour éviter qu'il ne s'évade à nouveau, avant une possible extradition vers les Etats-Unis.

(afp/nxp)

(Créé: 22.02.2016, 12h07)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde