ACCUEIL 31.7.2014 Mis à jour à 07h11

François Hollande sera intronisé sans ses enfants

Investiture

Le nouveau président français revêt officiellement ce mardi ses habits de chef de l’Etat. Une première journée qu'il veut «sobre», sans dimension privée, mais chargée en symboles.

Par Jérémy Santallo. Mis à jour le 15.05.2012 31 Commentaires

Galerie Photos

En images, la carrière politique de François Hollande

En images, la carrière politique de François Hollande
De député de Corrèze jusqu'au duel avec Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2012, retour sur le parcours du candidat socialiste.

Galerie Photos

Les voitures des présidents

Les voitures des présidents
François Hollande a choisi la DS5 hybride de Citroën comme véhicule pour son investiture. D'autres avant lui ont dédié leur coeur à cette marque.

La passation des pouvoirs en 2007

Articles en relation

Partager & Commenter

Mardi matin, François Hollande passera du statut de «président élu» à celui de «président de la République». Pour sa première journée à la tête de la France, l'ancien patron du Parti socialiste tient à se démarquer totalement de la cérémonie glamour de Nicolas Sarkozy en 2007. Le président qui se veut «normal» souhaite une investiture «sobre».

Ni ses quatre enfants, qu'il a eus avec Ségolène Royal, ni ceux de sa compagne la journaliste Valérie Trierweiler ne seront présents mardi à l’Elysée. La décision a été prise cette semaine lors d'un dîner en famille chez Thomas Hollande, l'aîné.

«Mes enfants ne souhaitent pas être présents. Ils considèrent que ce n'est pas leur place, a expliqué Ségolène Royal sur Canal+. C'est François Hollande qui est élu président de la République, ce n'est pas une famille, c'est pas les amis, c'est pas les copains.»

Elle-même a toutefois émis le souhait d'être présente à la cérémonie en tant que présidente de région, ex-candidate à l'Elysée ou ancienne ministre.

Un testament de Nicolas Sarkozy

François Hollande arrivera à l’Elysée à 10 heures. Le protocole prévoit une arrivée par la cour d'honneur avant la passation des pouvoirs dans le bureau du président sortant. Au menu, la transmission des codes nucléaires et du contenu des dossiers chauds du moment.

Par ailleurs, selon le Figaro, il devrait recevoir le «testament» de Nicolas Sarkozy où le sortant aurait couché les noms de quelques collaborateurs dont il demande la nomination à des fonctions élevées.

L'orchestre de chambre de la Garde républicaine jouera ensuite des morceaux choisis. Après la proclamation des résultats officiels, la signature du procès-verbal et la remise du collier de grand maître de l'ordre de la Légion d'honneur, il prononcera son allocution d'investiture vers 10h45. Vingt-et-un coups de canon, à blanc, seront alors tirés devant l'Hôtel des Invalides.

Après avoir reçu les honneurs militaires dans le jardin, le président retournera ensuite dans la salle des fêtes saluer les invités: les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale, le doyen du corps diplomatique et un peu moins d'une «soixantaine» d'invités personnels, d'après son entourage.

Premier ministre connu vers 15h30

A partir de 11h15, François Hollande remontera les Champs-Elysées dans une Citroën DS5 décapotable hybride, puis rendra hommage au Soldat inconnu à l'Arc de Triomphe en déposant une gerbe sur sa tombe. Et il retournera à l’Elysée pour déjeuner avec les anciens premiers ministres de gauche: Pierre Mauroy, Laurent Fabius, Michel Rocard, Edith Cresson et Lionel Jospin.

En début d'après-midi, il rendra hommage à Jules Ferry et Marie Curie, deux symboles des priorités de son quinquennat: la jeunesse et l’éducation. D'abord aux Tuileries, devant la statue de Jules Ferry à 13h45. Puis lors d'une visite à l'Institut Curie pour honorer la femme de sciences et Prix Nobel de physique (1903) et de chimie (1911).

François Hollande se rendra ensuite à l'Hôtel de Ville vers 15 heures, où il s'exprimera après le maire de Paris, Bertrand Delanoë. Le premier ministre sera alors connu, entre cette allocution et son départ pour Berlin à 16 heures. Il doit y rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel. «On sera en route vers l'aéroport quand l'information tombera», a-t-il répondu lundi aux journalistes.

Le secrétaire général de l’Elysée, dont le nom sera dévoilé mardi matin, annoncera le nom du locataire de Matignon, a indiqué l’équipe de transition. Le député Jean-Marc Ayrault et la patronne du Parti socialiste Martine Aubry sont fortement pressentis pour le poste. (Newsnet)

Créé: 15.05.2012, 06h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

31 Commentaires

Béret Vert

14.05.2012, 19:27 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

ah bon, et après ? que va-t-il faire pour sauver la France ? chasser les riches et faire venirles Chinois par exemple ? Répondre


ehcb ehcb

14.05.2012, 19:24 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

De toute manière pour être Président chez les gaulois et faire évoluer le pays, il faut s'appeler: TON CRUISE, car c'est MISSION IMPOSSIBLE.Coluche avait dit de la politique. pour être politicien, il faut faire 5 ans de droit et le reste tout de travers.!!!!La différence entre une maladie et la France. la maladie évolue !!!!!!!!!! Répondre