Vendredi 2 décembre 2016 | Dernière mise à jour 23:36

Flop François Hollande torpillé sur Périscope

Le président français a testé l'application qui permet de se filmer en direct. Il n'aurait pas dû.

Où qu'il aille, François Hollande se fait insulter.

Où qu'il aille, François Hollande se fait insulter. Image: BFM

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

François Hollande est un type formidable. Sa cote de popularité a beau être au plus bas, il est partout. Et où qu'il aille, il se fait insulter. Après la volée de bois vert au Salon de l'agriculture, on aurait pensé qu'il avait compris qu'il valait mieux pour lui de rester au Palais de l'Elysée. C'est mal le connaître.

Ce matin, à l'occasion d'une rencontre avec des salariés du site Showroom Privé (ne me demandez pas ce qu'il faisait là et pourquoi il avait choisi ce site, je ne le sais pas), il a décidé de tester l'application Périscope pour passer en direct sur Internet. Ce n'était pas une bonne idée, mais pas une bonne idée du tout.

«Les insultes volaient»

Eh oui, qui dit direct, dit commentaires en direct. Impossible de gérer et de trier le flux tendu des remarques. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la communauté n'a guère apprécié cette intervention dans leur univers. Si au début, on pouvait espérer un brin de compassion: «Ça va mon flambie», «wsh Hollande», cela a vite dégénéré.

D'abord avec les blagueurs 2.0: «Il est venu en scooter?» ou les moralisateurs: «On est en guerre et il chatte». Mais la gauloiserie est vite passée à l'insulte pure et dure. «Vivement 2017 que le menteur à tinture dégage» ou «Vieux c...» et j'en passe. La qualité n'aidant pas, les internautes ont aussi dérivé sur l'anecdotique: «Son pantalon est trop court».

Au cours de la transmission, le chef de l’État a finalement reçu une volée d'insultes et de commentaires négatifs de la part des internautes. Face à cela, la community manger qui était en charge du Périscope a bien tenté de filtrer les commentaires injurieux. En vain. Ces derniers s'incrustent dans la vidéo et y restent. A moins de cocher l'option de restreindre les commentaires à ceux que l'on suit.... Ce qui limite les risques de dérapages. Personne n'y avait pensé.

Le mal est fait. La campagne de séduction a viré au cauchemar. Une fois de plus.

(Le Matin)

(Créé: 01.03.2016, 16h11)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde