ACCUEIL 26.7.2016 Mis à jour à 06h22

Genève renforce son dispositif sécuritaire

Attentats de Bruxelles

Le canton prend des mesures pour assurer la sécurité sur plusieurs sites sensibles.

Communiqué. Mis à jour le 22.03.2016 18 Commentaires
Les gares et les aéroports font partie des sites sensibles.

Les gares et les aéroports font partie des sites sensibles.
Image: Christian Bonzon

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Après les attentats de Bruxelles, le canton de Genève communique ceci: «Dès l'annonce des drames ayant touché la capitale belge, la police genevoise a tenu un rapport de coordination avec l'ensemble des partenaires afin de récolter et d'analyser les renseignements. Il a été décidé de renforcer le dispositif sécuritaire sur plusieurs sites sensibles. Pour ce qui est de l'ensemble du territoire cantonal, le dispositif mis en place depuis les attentats de Paris est maintenu.

A l'instar de ce qui s'est passé au lendemain des événements de Paris en novembre dernier, les autorités genevoises et leurs partenaires procèdent à une évaluation permanente de la situation. Le niveau de vigilance reste pour l'heure inchangé et le dispositif mis en place ne sera pas augmenté.

En revanche, il a été décidé, de renforcer le dispositif de sécurité sur le site de l'aéroport de Genève et d'augmenter la visibilité des forces de sécurité autour de plusieurs lieux sensibles notamment les gares, certains bâtiments relevant de la Genève internationale et d'autres lieux de rassemblement. Aucune précision ne sera fournie sur les mesures effectives mises en place et ce pour des raisons évidentes de sécurité.

La police genevoise est en contact avec le Service de renseignement de la confédération qui analyse la situation par rapport à l'évaluation de la menace pour la Suisse.

Les services de secours et de sécurité assurent leurs missions habituelles d'assistance à la population et toute modification du niveau de vigilance sera communiquée.» ()

Créé: 22.03.2016, 14h13

18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

18 Commentaires

Rabat. Joye

22.03.2016, 14:46 Heures

En Europe on attend un attentat avec des dizaines de morts pour renforcer pendant quelque temps les sites sensibles et prendre des mesures de sécurité. Est-ce la bonne solution ? Ne serait-il pas plus rentable d'intervenir avant l'attentat en harcelant systématiquement les personnes ou groupuscules connus comme radicalisés ? La guerre nous a été déclarée. En état de guerre doit-on s'attarder à des chicaneries légales quand il s'agit de préserver notre sécurité ? Répondre


Chris bearly

22.03.2016, 16:17 Heures

Ce n'est pas après qu'il faut renforcer, mais avant! C'est quand la garde est bessée qu'on est plus vulnérable. Répondre



Sondage

La population suisse s'arme toujours plus. Vous sentez-vous en sécurité?