Mardi 27 septembre 2016 | Dernière mise à jour 23:25

France Hommage aux victimes des attentats de 2015

La place parisienne de la République sera le théâtre d'une commémoration, dimanche, pour toutes les victimes du terrorisme.

Galerie photo

Des attentats à Paris à la traque des djihadistes

Des attentats à Paris à la traque des djihadistes Les attentats du 13 novembre à Paris ont fait 130 morts et 351 blessés. L'organisateur présumé, Salah Abdeslam, est le seul terroriste survivant. Il dort en prison.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La maire de Paris Anne Hidalgo et François Hollande ont dévoilé dimanche matin une plaque commémorative sur la place de la République, donnant le coup d'envoi à un bref hommage aux victimes des attentats de 2015 en France. La place n'était toutefois pas bondée.

La plaque est placée au pied d'un chêne du souvenir planté pour l'occasion et son texte est le suivant : «A la mémoire des victimes des attentats terroristes de janvier et novembre 2015, à Paris, Montrouge et Saint-Denis. Ici même, le peuple de France leur rend hommage».

Place bondée

Sur une place loin d'être bondée et en présence de nombreuses familles de victimes, le chanteur Johnny Hallyday a ensuite ouvert un mini-concert en interprétant «Un dimanche de janvier».

Tout de noir vêtu, le rockeur a entonné cette chanson composée par Jeanne Cherhal qui salue notamment la marche du 11 janvier 2015 qui avait réuni plusieurs millions de personnes dans toute la France et de nombreux dirigeants étrangers à Paris.

Le choix de Johnny Hallyday pour cet hommage a été contesté par le cercle des proches des dessinateurs assassinés qui ne l'ont pas épargné durant plusieurs années.

«Les prénoms de Paris» de Jacques Brel, ont ensuite été repris par le Choeur de l'armée française, avant la lecture d'une allocution prononcée par Victor Hugo à son retour d'exil le 5 septembre 1870. «Sauver Paris, c'est plus que sauver la France, c'est sauver le monde. Paris est le centre même de l'humanité. Paris est la ville sacrée. Qui attaque Paris attaque en masse tout le genre humain», avait lancé l'écrivain.

«Nous avons besoin pour affronter le terrorisme, car nous sommes en guerre contre le djihadisme, de cet esprit de rassemblement», a expliqué Manuel Valls sur la chaîne France 2. Il a invoqué le «souvenir, la compassion mais en même temps la force d'affirmer que nous sommes là, que nous sommes vivants».

Cette journée de commémoration conclut une semaine de célébrations à la mémoire des victimes des attentats de janvier (17 morts) et novembre (130 morts) à Paris et dans sa banlieue.

Visite surprise

François Hollande a effectué dimanche une visite surprise à la Grande mosquée de Paris, dans la foulée de l'hommage populaire rendu aux victimes des attentats de janvier et novembre place de la République, a-t-on appris auprès de l'Elysée. «Le président a eu un moment d'échange, de convivialité et de fraternité autour d'un thé» alors qu'un week-end portes-ouvertes est organisé dans de nombreuses mosquées de France pour commémorer également la mémoire des victimes de ces attentats, a-t-on précisé de même source. (ats/afp/nxp)

(Créé: 10.01.2016, 08h50)

Sondage

La nouvelle hausse annoncée de l'assurance-maladie vous ferait-elle pencher pour la création d'une caisse unique?





Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.