Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 01:10

Ukraine L'assemblage du nouveau sarcophage de Tchernobyl va démarrer

L’assemblage du nouveau sarcophage à Tchernobyl, destiné à réduire la menace de radioactivité, commencera le 26 avril, jour de l’anniversaire de cette pire catastrophe nucléaire de l’Histoire.

Le quatrième réacteur de la centrale de Tchernobyl explosa en avril 1986. La pire catastrophe nucléaire.

Le quatrième réacteur de la centrale de Tchernobyl explosa en avril 1986. La pire catastrophe nucléaire. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le jour anniversaire de la pire catastrophe nucléaire de l’Histoire sera marqué par l'assemblage du nouveau sarcophage à Tchernobyl.

"La construction du sarcophage à la centrale de Tchernobyl commencera le 26 avril", a indiqué la présidence dans un communiqué citant le chef de l’Etat Viktor Ianoukovitch, qui participe à un sommet sur le nucléaire à Séoul.

La première phase de l’assemblage de cette grande arche de 108 mètres de haut et d’un poids de 20'000 tonnes a déjà débuté cette année, a précisé la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, chargée de la gestion des fonds prévus pour ce projet.

Pire catastrophe nucléaire de l’Histoire

"Les fonds nécessaires sont disponibles et les travaux se font conformément au calendrier, sans retards, pour que la nouvelle enceinte soit complétée et installée au-dessus du réacteur accidenté à la mi-2015, comme prévu", a indiqué Anton Oussov, porte-parole de la représentation de la Berd.

La centrale ukrainienne de Tchernobyl, située à une centaine de kilomètres au nord de Kiev, fut le théâtre de la pire catastrophe nucléaire de l’Histoire lorsque son quatrième réacteur explosa en avril 1986, contaminant une bonne partie de l’Europe, mais surtout l’Ukraine, le Bélarus et la Russie.

Les restes du réacteur accidenté ont été recouverts en 1986 d’une chape de béton, mais cette installation, construite à la va-vite, est fissurée et ne peut pas être considérée comme sure.

Le consortium Novarka, formé par les sociétés françaises Bouygues et Vinci, avait remporté en 2007 un appel d’offres pour la construction d’un nouveau sarcophage étanche, qui sera assemblé sur un terrain contigu au réacteur, puis glissé au-dessus de la vielle chape.

Le coût total de cette opération est estimé à 1,5 milliard d’euros. (afp/nxp)

(Créé: 27.03.2012, 18h46)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.