ACCUEIL 29.7.2016 Mis à jour à 05h40

La Croatie lance un référendum contre le mariage gay

Europe

Le peuple va devoir s'exprimer sur l'union homosexuelle en décembre par référendum. Le parlement a accepté de donner suite à une pétition de 700'000 signatures.

Mis à jour le 08.11.2013 1 Commentaire
Cent quatre des 151 députés du Parlement ont voté en faveur du référendum.

Cent quatre des 151 députés du Parlement ont voté en faveur du référendum.
Image: Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le Parlement croate a approuvé vendredi l'organisation d'un référendum pour le 1er décembre contre les mariages homosexuels dans ce pays traditionnellement catholique. De nombreux militants pour les droits des homosexuels s'étaient pourtant mobilisés.

Le vote au Parlement est intervenu à la demande d'un collectif conservateur baptisé «Au nom de la famille». Celui-ci a rassemblé sur une pétition quelque 700'000 signatures auprès des citoyens qui souhaitent que le mariage soit défini par la Constitution comme «une union entre un homme et une femme».

Cent quatre des 151 députés du Parlement ont voté en faveur du référendum. Treize ont voté contre. Cinq députés se sont abstenus.

Inscrit dans la constitution

Les Croates seront invités à répondre à la question suivante: «est-ce que vous soutenez qu'une disposition mentionnant que le mariage est l'union entre un homme et une femme soit intégrée dans la Constitution de la république de Croatie?». L'actuelle charte fondamentale ne dispose d'aucune définition du mariage.

La tenue du référendum a provoqué un vif débat dans ce pays de 4,2 millions d'habitants entre les groupes soutenus par l'Église catholique souhaitant faire amender la Constitution, afin d'interdire le mariage homosexuel et les militants pour les droits des homosexuels qui ont dénoncé une démarche discriminatoire.

Ce référendum sera le premier à être organisé à l'initiative des citoyens dans cette ancienne république yougoslave, indépendante depuis 1991, qui a adhéré en juillet à l'Union européenne.

Référendum «discriminatoire»

Les défenseurs des droits de l'Homme et des militants LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels) affirment qu'un tel référendum est «discriminatoire». Ils ont appelé la Cour constitutionnelle à donner son avis sur sa légalité.

«Il s'agit indubitablement d'une question touchant aux droits de l'Homme. Un tel sujet ne peut pas faire l'objet d'un référendum», assure Sanja Juras, figure de proue des militants pro-homosexuels.

Selon la loi croate, la réussite d'un référendum ne dépend pas du taux de participation et le résultat sera validé quel que soit le nombre de citoyens qui s'exprimeront.

L'Église catholique détient un rôle particulièrement influent en Croatie. La première Gay Pride, organisée à Zagreb en 2002, avait été suivie d'incidents dans lesquels des dizaines de participants avaient été tabassés par des extrémistes. (ats/nxp)

Créé: 08.11.2013, 13h40

1

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

1 Commentaire

Jacques Jeanneret

08.11.2013, 13:56 Heures

Pour une fois, certains politique ont enfin du courage ! Répondre



Sondage

Trouvez-vous le concours de Miss Suisse désuet?



Sondage

La population suisse s'arme toujours plus. Vous sentez-vous en sécurité?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons