Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 15:01

Crispation La Turquie viole l'espace aérien grec

Des avions de combat turcs ont survolé plusieurs fois le ciel grec alors que l'Otan prépare une opération en mer Egée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des avions de combat turcs sont entrés à plusieurs reprises dans l'espace aérien grec lundi, a annoncé l'agence publique grecque ANA.

Des manoeuvres qui interviennent juste avant une opération de l'Otan contre les passeurs de migrants en mer Egée.

Selon l'agence, plus de 20 violations de l'espace aérien grec ont été réalisées par six avions de guerre au-dessus des îles de l'est et du centre de la mer Egée. Deux des avions turcs étaient armés et ont été pris en chasse à deux reprises par des avions de combat grecs, selon cette source.

Ces incidents interviennent au moment où un groupe naval de l'Otan est sur le point de lancer des patrouilles dans les eaux séparant la Turquie de la Grèce. Le but étant de dissuader les passeurs de faire traverser des milliers de migrants fuyant les conflits en Syrie et en Irak pour rejoindre l'Europe, parfois au péril de leur vie.

Délicate mer Egée

La Grèce craint qu'Ankara n'utilise la crise des migrants pour renforcer sa présence en mer Egée où les deux pays membres de l'Alliance se disputent la souveraineté de certaines îles.

En 1996, un incident sur l'îlot de Kardak (Imia en grec), proche des côtes occidentales turques, disputé depuis plusieurs années par Ankara et Athènes, avait failli dégénérer en conflit armé.

La Grèce s'est dite disposée à travailler avec la Turquie contre les réseaux de passeurs, mais réclame qu'Ankara applique un accord bilatéral de retour des migrants arrivant sur le sol grec.

Des milliers de migrants continuent de traverser quotidiennement la mer Egée en provenance de Turquie, certains y perdant la vie. L'Europe affronte sa pire crise migratoire depuis la Deuxième Guerre mondiale, avec l'arrivée de plus d'un million de migrants en 2015, dont 850'000 par la mer Egée via la Turquie. (ats/nxp)

(Créé: 16.02.2016, 03h14)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.