Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:49

France La collection Forbes a attiré acheteurs et musées

La vente de tableaux et manuscrits en lien avec Napoléon III, réunis par le milliardaire américain, a connu un franc succès.

Christopher Forbes, devant une des pièces de sa collection mises aux enchères.

Christopher Forbes, devant une des pièces de sa collection mises aux enchères. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La mise en vente de la collection du milliardaire américain Christopher Forbes consacrée à la vie de Napoléon III a attiré à Fontainebleau de nombreux acheteurs mais aussi plusieurs musées, a-t-on appris dimanche auprès de la maison d'enchères Osenat.

Cette vente, organisée samedi et dimanche, a suscité «une pluie de records et de préemptions», selon la maison, qui indique dans un communiqué avoir dispersé «99%» des manuscrits, tableaux et autres documents proposés aux enchères.

«Une quarantaine de lots ont été achetés ou préemptés» par des musées, dont le Musée d'Orsay qui a préempté pour 27'100 euros (près de 30'000 fr.) «une huile sur toile «Le Prince Impérial» en pied en petit uniforme de cadet de l'école de Woolwich par Henry Campotosto».

Les Archives Nationales, la ville d'Ajaccio, le Musée de Sedan, le Musée de la Légion d'honneur ou encore le Château de Compiègne ont aussi préempté des oeuvres.

Certificat de mariage religieux

Document historique, le certificat de mariage religieux de Joséphine et Napoléon Ier a été vendu 32'500 euros (35'800 fr.). «Ce certificat, datant du 1er décembre 1804, est signé par le cardinal Joseph Fresch qui procéda donc au mariage religieux, huit ans après le mariage civil du couple», explique la maison d'enchères.

Parmi les autres pièces prestigieuses mises en vente, le tableau «L'Impératrice Eugénie entourée de ses dames d'honneur» dans un important cadre en bois sculpté doré a été vendu 161'400 euros (près de 178'000 fr.). Les deux grands portraits de Napoléon III et de l'impératrice par Franz Xaver Winterhalter, peintre académique des grandes familles régnantes européennes, ont quant à eux trouvé preneur à 96'205 euros (106'000 fr.).

D'autres acheteurs ont été séduits par les effets personnels de la famille impériale comme un «rare habit de cour porté par l'Empereur Napoléon III» (9756 euros, soit 10'750 fr.).

Une lettre pour commencer

Né à Paris en 1808, Napoléon III était le neveu de Napoléon 1er. Elu président de la République en 1848, il est proclamé empereur en 1852 et le reste jusqu'à la défaite de Sedan en 1870, face à la Prusse. Il meurt en exil en Grande-Bretagne en 1873.

Francophile, «Kip» Christopher Forbes a entamé sa collection avec une lettre signée de Napoléon III que son père, également collectionneur, lui avait offerte pour Noël.

Avec «plus de 2000 objets d'art, tableaux, sculptures, manuscrits et photographies et souvenirs historiques», elle était devenue la «plus grande collection privée au monde de souvenirs historiques et d'oeuvres d'art du Second Empire», ajoute la maison Osenat.

(afp/nxp)

(Créé: 06.03.2016, 21h15)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.