Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 19:56

Londres La nouvelle ligne de métro portera le nom de la reine

La future Elizabeth line reliera, à terme, les localités de Reading et de Shenfield, en passant par l'aéroport d'Heathrow et le centre-ville.

La reine avait assorti sa tenue à la couleur du logo de la ligne baptisée Elizabeth, dont elle a visité le chantier mardi.

La reine avait assorti sa tenue à la couleur du logo de la ligne baptisée Elizabeth, dont elle a visité le chantier mardi. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La nouvelle ligne de transport en commun qui traversera Londres d'est en ouest à partir de 2018 portera le nom d'«Elizabeth line» en l'honneur de la souveraine qui a visité le chantier mardi, a annoncé le maire de la capitale britannique, Boris Johnson.

Jusqu'ici appelée «Crossrail», la future «Elizabeth line» reliera notamment le quartier d'affaires de la City à l'aéroport de Heathrow.

Pour visiter le chantier, Elizabeth II a emprunté un ascenseur industriel, plongeant à 28 mètres de profondeur sous la station Bond Street. Elle y a rencontré des ouvriers de ce chantier pharaonique lancé en octobre 2009, et dévoilé le logo de la future ligne, qui sera mauve comme la tenue qu'elle arborait mardi.

«Tout en offrant une amélioration radicale des transports de la capitale, la Elizabeth line offrira un hommage durable à notre monarque», a déclaré Boris Johnson.

D'autres lignes inspirées de la royauté

Elizabeth II a été la première monarque britannique à visiter le métro londonien, qui avec plus de 150 ans est le plus vieux du monde. C'était en 1969 lors de l'inauguration de la Victoria line.

En 1977, le Prince Charles avait inauguré la Jubilee line, baptisée ainsi pour le Jubilé d'argent d'Elizabeth II, son 25e anniversaire d'accession sur le trône britannique.

A terme, la ligne Elizabeth, longue d'une centaine de kilomètres et qui comptera 40 stations, reliera les villes de Reading, à l'ouest de la capitale, et de Shenfield, à l'est, en passant par Heathrow et le centre-ville.

Elle vise les 200 millions de passagers par an et doit aider à décongestionner un réseau de trains, métros et bus qui a souffert d'un manque cruel d'investissements depuis des décennies.

(afp/nxp)

(Créé: 23.02.2016, 15h47)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde