Jeudi 25 août 2016 | Dernière mise à jour 16:49

Vente des Gripen Le PDG de Saab affirme être sur écoute

Le directeur de Saab, fabricant des avions de combats Gripen choisis par le Conseil fédéral, a indiqué que son téléphone portable avait été piraté. Ses concurrents Dassault et EADS pourraient être impliqués.

Démonstration en Suède en mai des avions Gripen du groupe Saab.

Démonstration en Suède en mai des avions Gripen du groupe Saab. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le PDG du groupe de défense suédois Saab, Haakan Buskhe, affirme vendredi dans un entretien avec le quotidien Svenska Dagbladet que son téléphone portable a été piraté à plusieurs reprises alors qu’il négocie la vente de 22 avions de combat Gripen à la Suisse.

"On me tient à l’oeil et je sais bien que mon téléphone portable a été écouté à plusieurs reprises. Des messages ont même été envoyés sans que j’en sois l’auteur", a confié Buskhe au quotidien. Pour le PDG de Saab, une forte concurrence implique "une surveillance d’une manière ou d’une autre".

Toutefois, "Je suis étonné quand je vois comment nos concurrents travaillent", a-t-il déclaré, sans préciser sur qui portaient ses soupçons.

Le 30 novembre 2011, Berne a annoncé que son choix, pour renouveler sa flotte d’avions de combat vieillissante, se portait sur le Gripen qui était en compétition avec le Rafale du français Dassault et l’Eurofighter du groupe EADS. Aucun contrat n’a pour l’instant été signé.

En février, Dassault a présenté une nouvelle offre et depuis, plusieurs médias suisses ont divulgué différents documents remettant en cause l’efficacité du Gripen.

Le Gripen a été vendu en Afrique du Sud et en Thaïlande. La Hongrie et la République tchèque ont pour leur part loué des appareils. Des négociations sont en cours au Brésil, au Danemark et en Inde. (afp/nxp)

(Créé: 25.05.2012, 11h53)

Sondage

Devoir passer devant un psy pour les tireurs et les chasseurs, est-ce nécessaire?




Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.