Vendredi 28 avril 2017 | Dernière mise à jour 22:27

Pédophilie Le Vatican prié de répondre aux victimes

La Commission interne sur le sujet veut que le Saint-Siège réponde à tous les courriers de victimes. Une tâche titanesque.

Image d'illustration - le pape François, au Vatican. (23 mars 2017)

Image d'illustration - le pape François, au Vatican. (23 mars 2017) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La commission papale de lutte contre la pédophilie demande que le Vatican réponde de manière personnelle et «avec compassion» à chacun des nombreux courriers adressés au Saint-Siège par des victimes d'abus sexuels. Rome doit ainsi participer au «processus de guérison».

Le groupe d'experts a émis cette recommandation à l'issue de sa 8e réunion qui s'est tenue ce week-end, la première sans l'Irlandaise Marie Collins, représentante des victimes qui a claqué la porte début mars en dénonçant un manque «honteux» de coopération au sein du Vatican.

«Prendre acte du courrier et donner une réponse appropriée et personnelle participent d'une plus grande transparence et du processus de guérison», ont expliqué les membres de la commission dans un communiqué de presse rendu public lundi.

«Tâche considérable»

«Il s'agit d'une tâche considérable compte tenu du volume et de la nature de la correspondance, qui requiert des ressources et des procédures claires et spécifiques», ont-ils insisté.

La commission avait déjà recommandé au pape que le Vatican prenne l'habitude d'écrire aux victimes, mais le dicastère (ministère) chargé entre autres des prêtres pédophiles s'y était opposé.

«Cet acte d'attention pastorale est un devoir des évêques. C'est un malentendu de penser que ce dicastère, à Rome, peut s'occuper de tous les diocèses et ordres religieux du monde», avait expliqué à la presse son responsable, le cardinal allemand Gerhard Ludwig Müller.

Parallèlement, les experts de la commission ont expliqué poursuivre leurs visites à travers le monde, de la Zambie à la Colombie, pour accompagner la mise en place de procédures destinées à protéger les plus fragiles d'un fléau encore tabou dans de nombreux pays. (ats/nxp)

Créé: 28.03.2017, 03h08


Sondage

La météo vous pourrit-elle la vie?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne