Lundi 5 décembre 2016 | Dernière mise à jour 17:15

Espagne Le plafond d'un cinéma tombe sur les spectateurs

Il y avait 42 personnes dans la salle lors de l'accident. On déplore six blessés, qui n'ont heureusement été que légèrement touchés.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Six personnes ont été légèrement blessées dimanche lorsqu'une partie du toit d'un cinéma s'est effondré à Valladolid, localité du nord de l'Espagne, ont annoncé les services de secours locaux.

Une femme et un enfant ont été soignés dans le cinéma, situé dans un centre commercial. Il ont ensuite pu repartir tandis que quatre autres personnes ont été hospitalisées, ont ajouté ces services dans un communiqué.

Tous souffraient de blessures légères, a déclaré la police locale sur sont site twitter, publiant une photo d'un pompier près des débris du toit du cinéma.

Il y avait 42 personnes dans le cinéma au moment de l'accident, selon des médias locaux.

Les autorités locales n'ont avancé aucune explication pour cet accident mais des vents forts et de la pluie balayaient la région dimanche.

(afp/nxp)

(Créé: 14.02.2016, 21h13)

Sondage

Offrir une prime aux employés qui ne sont jamais malades vous semble-t-il correct?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.