Vendredi 30 septembre 2016 | Dernière mise à jour 13:39

WikiLeaks Les Etats-Unis ne veulent pas l'extradition d'Assange

L'ambassadeur américain en Australie a démenti jeudi que son pays souhaite l'extradition du fondateur de WikiLeaks.

Julian Assange est réclamé en Suède dans une affaire de viol et d'agressions sexuelles.

Julian Assange est réclamé en Suède dans une affaire de viol et d'agressions sexuelles. Image: AFP

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La justice britannique a rejeté mercredi l'ultime appel de Julian Assange, de nationalité australienne, contre son expulsion vers la Suède.

Mais il a obtenu un sursis de 14 jours en vue d'une éventuelle réouverture du dossier.

Ses partisans, dont sa mère, craignent que son départ vers la Suède ne soit le prélude à une extradition ultérieure vers les Etats- Unis.

Le fondateur du site WikiLeaks, dont la publication en 2010 de milliers de documents confidentiels avait fait trembler Washington, est réclamé en Suède dans une affaire de viol et d'agressions sexuelles.

Critique

Mais l'ambassadeur américain en Australie, Jeffrey Bleich, a lui démenti cet élément.

«Ce n'est pas quelque chose dont les Etats-Unis se soucient. Ça ne les intéresse pas», a déclaré le diplomate à la télévision australienne ABC dans un entretien diffusé jeudi.

«Et franchement, s'il se retrouve en Suède, les relations d'extradition (entre la Suède et les Etats-Unis) sont moins fortes que celles entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne», a-t-il ajouté.

Accusés par Bleich

«Je crois que c'est juste une histoire qu'ils se racontent, mais il n'y a aucun élément concret», selon lui.

Concernant les accusations de viols et d'agressions sexuelles, Julian Assange, 40 ans, a toujours clamé son innocence, assurant avoir eu des relations librement consenties avec ses deux accusatrices, et dénoncé un complot pour le faire taire.

WikiLeaks était devenu la hantise des chancelleries en 2010, en divulguant des milliers d'informations diplomatiques confidentielles. (ats/nxp)

(Créé: 31.05.2012, 06h25)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.