ACCUEIL 26.11.2014 Mis à jour à 02h17

Les Français de Suisse ont voté pour Sarkozy

Présidentielle française

Les Français de Suisse romande ont massivement voté pour le président sortant dimanche. Sarkozy a obtenu plus du double des voix de François Hollande. Bayrou est 3e tandis que Marine Le Pen n'arrive que 5e.

Mis à jour le 23.04.2012 25 Commentaires
Un bureau de vote à Lausanne.

Un bureau de vote à Lausanne.
Image: Keystone

Nicolas Sarkozy a recueilli 41,75% des suffrages contre 20,19% pour M. Hollande, a indiqué lundi Sophie Jaussi la porte-parole de la représentation française en Suisse.

Le centriste François Bayrou se classe en troisième position avec 14,76% des voix, faisant un bien meilleur résultat qu’en France où il n’obtient que 9,13%, à la cinquième place.

Marine Le Pen seulement 5e

Le représentant de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon récolte de de son côté 7,33% des votes, talonné par la présidente du Front national (FN) Marine Le Pen qui n’a rassemblé que 7,17% des voix, loin des 17,9% obtenus en Métropole.

Le taux de participation des Français de Suisse a atteint plus de 46%, a précisé Sophie Jaussi, soit un total de 49’522 électeurs.

Mélenchon fait mieux en Suisse romande

Dans le détail, les ressortissants français de Suisse romande et ceux établis outre-Sarine ont sollicité avec des résultats très similaires le trio en tête de cette élection. En revanche, leur choix s’est avéré plus disparate en ce qui concerne les candidats suivants.

Ainsi, Jean-Luc Mélenchon se classe quatrième en Suisse romande (8,88%), juste avant Marine Le Pen (8,34%) alors qu’en Suisse alémanique c’est cette dernière qui prend la quatrième position ex- aequo avec l’écologiste Eva Joly (6%), devant le candidat de la gauche radicale (5,78%).

Choisie par 5,35% des Français de Suisse, Eva Joly fait elle aussi auprès d’eux un meilleur résultat que dans l’Hexagone (2,31%).

71 bureaux en Suisse

En Suisse, Nicolas Sarkozy était déjà arrivé en tête du premier tour il y a cinq ans, avec 38,89% des voix. Le candidat UMP avait alors devancé M. Bayrou (24,80%), la socialiste Ségolène Royal (23,82%) et le chef du FN, Jean-Marie Le Pen (3,98%).

Plus de 107’000 Français de Suisse étaient inscrits sur les listes électorales pour la présidentielle, un chiffre en hausse de 25% par rapport à 2007. Quelque 10’000 autres avaient prévu de voter dans leur commune d’origine en France.

Au total, 71 bureaux de vote ont été ouverts en Suisse romande et quatorze en Suisse alémanique. Les Français de l’étranger ont pu uniquement voter à l’urne ou par procuration. Un vote par correspondance et par internet est prévu pour les législatives. (ats/Newsnet)

Créé: 23.04.2012, 16h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

25 Commentaires

josette Dhainaut

22.04.2012, 23:09 Heures
Signaler un abus 17 Recommandation 0

J'ai voté et je voterai pour Sarkozy, les français sont ingouvernables, disait le Général deGaulle, mais je pense que ce Président est un atout sûr, surtout au niveau international,ce que l'on a tendance à oublier. Si des Français ont du mal à joindre les deux bouts,ils ne sont pas les seuls et en Suisse, il y a aussi bien des démunis mais personne ne"rouspète" à longueur d'année, Répondre


Seelanderon ...

22.04.2012, 22:42 Heures
Signaler un abus 9 Recommandation 0

Réflexe logique, car les français d'ici qui se sont adaptés aux habitudes et lois helvétiques ont développé un réflexe plus basé sur l'effort et la récompense de ce dernier que sur l'assistanat tel qu'il est prôné principalement par les forces de gauche en France, raison pour laquelle ils votent à droite, donc pour M. Nicolas Sarkozy. Répondre



Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons