ACCUEIL 29.7.2016 Mis à jour à 19h41

Les forces du régime à l'entrée de Palmyre

Guerre en Syrie

Les troupes de Bachar el-Assad, appuyées par l'aviation russe, se trouvaient mercredi à l'entrée de la ville antique.

Mis à jour le 23.03.2016 11 Commentaires

1/150 Les présidents russe Vladimir Poutine et américain Barack Obama se sont déclarés prêts, lors d'une conversation téléphonique, «à intensifier la coordination» militaire entre les deux pays en Syrie, a annoncé le Kremlin. (Mercredi 6 juillet 2016)
Image: Keystone

   

Galerie photo

En Syrie, le conflit s'est internationalisé (octobre 2014 - février 2016)

En Syrie, le conflit s'est internationalisé (octobre 2014 - février 2016)
Moscou, Paris, Londres et Berlin se sont impliqués en Syrie. Les Etats-Unis luttent aussi contre le groupe Etat islamique.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Les forces du régime syrien veulent reprendre cette ville à l'Etat islamique.

«Les forces du régime sont désormais à deux km du côté sud de la ville et à 5 km du côté ouest», a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH qui dispose d'un large réseau de sources à travers la Syrie. D'après cette ONG, l'armée «a avancé après avoir pris la colline d'al-Hiyal située du côté sud-ouest et qui surplombe Palmyre», tombée aux mains des djihadistes de l'EI il y a près d'un an.

Appuyée par l'aviation russe, l'armée a débuté le 7 mars une bataille pour reprendre la ville inscrite par l'Unesco au patrimoine de l'Humanité et prise par l'EI en mai 2015. Depuis sa prise de contrôle, le groupe extrémiste y a détruit de nombreux trésors archéologiques comme le célèbre Arc de Triomphe, les temples de Bêl et de Baalshamin ou encore des tours funéraires symboles de l'essor de cette ville dans les premiers siècles après Jésus-Christ.

Cette bataille est capitale pour le régime car une prise de la zone de Palmyre lui permettrait de reprendre le désert syrien et de parvenir plus à l'est à la frontière avec l'Irak, contrôlée par les djihadistes. En perdant la 'badiya' (le désert) s'étendant entre Palmyre et la frontière irakienne, soit une superficie de 30.000 km2, l'EI verrait le territoire syrien qu'il contrôle reculer à 30% contre 40% actuellement, selon les esitmations de l'OSDH. (ats/nxp)

Créé: 23.03.2016, 10h13

11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

11 Commentaires

Jean Pierre

23.03.2016, 10:35 Heures

Contrairement à ce que nous répètent Burmann, Alexandre et autre Maillard ou Travelletti, l'EI subit défaite sur défaite depuis le début de l'intervention russe en Syrie, au point que les Occidentaux s'inquiètent d'un phénomène nouveau : non pas les migrants, qui sont instrumentalisés malgré eux par l'EI et qui pourront rentrer au pays en cas de victoire, mais le retour des islamistes en Europe... Répondre


Jean Pierre

23.03.2016, 10:35 Heures

Tous les experts sur le terrain confirment que les combattants de l'EI et d'Al-Qaïda, savent désormais que la défaite est inéluctable et préfèrent revenir "combattre" en Europe plutôt qu'en Syrie ou en Irak. Quand on sait que 250'000 passeports ont été volés dans la région, on comprend que l'islamisme, financé par nos "amis" saoudiens et qatari et armé par nous, va nous revenir comme un boomerang. Répondre



Sondage

Trouvez-vous le concours de Miss Suisse désuet?



Sondage

La population suisse s'arme toujours plus. Vous sentez-vous en sécurité?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons