Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 19:56

Japon Les fuites radioactives de Fukushima plus fortes qu'annoncé

Les fuites radioactives de la centrale nucléaire de Fukushima juste après la catastrophe de mars 2011 ont été deux fois et demi supérieures aux estimations communiquées à l'époque par les autorités japonaises.

Centrale nucléaire de Fukushima: 99% des fuites radioactives ont eu lieu dans les trois premières semaines après l'incident.

Centrale nucléaire de Fukushima: 99% des fuites radioactives ont eu lieu dans les trois premières semaines après l'incident. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon les analyses réalisées par Tokyo Electric Power (Tepco), les radiations émises pendant les trois premières semaines ont représenté un sixième des radiations de la catastrophe de Tchernobyl, en 1986.

«Si on avait eu cette information à ce moment-là, on aurait pu en tenir compte pour organiser les évacuations», a déclaré à la presse le porte-parole de Tepco, Junichi Matsumoto.

Ces nouveaux calculs se sont basés sur des mesures de capteurs plus éloignés de la centrale et de données collectées par les agences gouvernementales, précise le rapport.

Les capteurs les plus proches de Fukushima ont été détruits par le tremblement de terre et le tsunami qui en a résulté.

Rapport de l'OMS plus rassurant

Selon Tepco, la fusion probable de trois réacteurs de la centrale de Fukushima Daiichi a rejeté dans l'air quelque 900'000 terabecquerels de substances radioactives.

Selon le rapport, 99% des fuites radioactives ont eu lieu dans les trois premières semaines après l'accident. Ces mesures reposaient sur le taux d'iode-131, un élément radioactif qui se décante rapidement, mais est particulièrement redouté, car il se concentre dans la thyroïde.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a quant à elle publié mercredi un rapport d'évaluation plus rassurant. Selon l'OMS, les doses radioactives reçues par la population japonaise après l'accident nucléaire de Fukushima l'an dernier sont restées en grande partie en dessous des normes internationales.

Le rapport souligne toutefois qu'elles ont été dépassées dans deux endroits au Japon et qu'en dehors de la préfecture de Fukushima, la contamination s'est produite avant tout à travers la nourriture. (ats/nxp)

(Créé: 24.05.2012, 21h18)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde