Lundi 5 décembre 2016 | Dernière mise à jour 01:10

Espagne Les indignés attaquent les dirigeants de Bankia en justice

«Nous voulons montrer que c'en est terminé de l'impunité», «les responsables doivent aller en prison», ont affirmé des porte-parole du mouvement.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le mouvement des «indignés» a annoncé jeudi avoir déposé plainte contre l'ancienne direction de Bankia, dont le sauvetage historique de 23,5 milliards d'euros a précipité l'accord sur un plan d'aide européen au secteur bancaire espagnol.

La plainte des indignés, déposée aux noms de 13 actionnaires, vise l'ex-président de Bankia, Rodrigo Rato, et les membres du conseil d'administration, pour «falsification de comptes» et «information frauduleuse» auprès de l'autorité de marché, a expliqué l'avocat Juan Moreno Yagüe.

En vertu des articles 282 bis, 290 et 295 du code pénal, ils risquent notamment des peines de «un à six ans de prison», a-t-il ajouté.

Le nouveau président de la banque, José Ignacio Goirigolzarri, a reconnu «des erreurs» lors de la création de la banque, née de la fusion de sept caisses d'épargne en difficulté, et de son entrée en bourse en juillet 2011.

Quatrième plainte

Depuis, la banque a révisé ses comptes et reconnu une perte pour 2011 de 2,979 milliards d'euros, contre un bénéfice de 309 millions affiché dans un premier temps. L'action a perdu plus des deux tiers de sa valeur.

Il s'agit de la quatrième plainte visant Bankia, après celles déposées par le groupe d'extrême droite Manos Limpias, le parti centriste UPyD et le collectif Democracia Real Ya.

Le parquet anti-corruption a également ouvert une enquête préliminaire sur d'éventuelles fraudes commises lors de la création de Bankia et de son introduction en bourse.

Bankia a annoncé mercredi que Rodrigo Rato avait renoncé à des indemnités de 1,2 million d'euros prévues dans son contrat. (afp/nxp)

(Créé: 14.06.2012, 15h28)
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.