Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 08:22

Infographie Les noms de famille les plus communs d'Europe

Un artiste tchèque a mis en ligne une carte sur laquelle apparaissent les patronymes les plus courants dans chaque pays.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le linguiste, mathématicien et artiste tchèque Jakub Marian a mis en ligne une «carte des noms de famille» européens. Sur une deuxième carte (voir galerie), il se penche sur la signification (en anglais) de ces patronymes.

Interrogé par le quotidien britannique The Independant, Jakub Marian explique qu'il a d'abord tenté de trouver un maximum de données en ligne, puis que ses fans l'ont aidé à s'orienter vers les sources officielles dans leur propre langue.

Pour les pays abritant des communautés de langues différentes, tels que la Suisse, la Belgique, ou l'Estonie, il souligne qu'il a cherché à mettre en avant les noms les plus courants dans chaque groupe linguistique: Müller en Suisse alémanique, Bianchi au Tessin. Il n'a pas réussi à trouver de données fiables pour la Suisse romande, précise-t-il.

Le système islandais se démarque

La légende couleur différencie les noms basés sur des caractéristiques (comme «Nowak» et «Bianchi», «Nouveau» et «Blanc») en rouge, les noms basés sur une professions («Müller» ou «Smith», qui signifient respectivement «Meunier» et «Forgeron») en marron, les noms basés sur le prénom du père en bleu foncé, et sur le lieu d'origine en bleu clair, pour finir, les noms relatifs aux animaux ou à la nature en vert. Il explique avoir recherché les significations dans des dictionnaires étymologiques et généalogiques.

Le système islandais l'a particulièrement fasciné. «C'est un système où le nom de famille d'un enfant est déterminé par le prénom de son père. C'est le seul pays occidental qui n'a pas remplacé ceci par le système de noms de famille que l'on connait. Il y a des siècles, cette façon de procéder était courante dans les pays nordiques. C'est pour cela que la plupart des noms au Danemark, en Norvège, en Suède, se terminent par "sen" ou "son", qui signifie "fils" de.»

«Un autre fait amusant est que le nom le plus commun en Slovaquie est le mot hongrois pour "Croate", qui est lui même emprunté à la langue croate. Bizarrement, il y a 30 fois plus de gens qui portent le nom "Croate" que de véritables Croates en Slovaquie», affirme-t-il.

Retrouvez toutes ces cartes ici.

(che/nxp)

(Créé: 17.03.2016, 00h52)

Sondage

Faut-il continuer à explorer l'univers?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.