Dimanche 28 août 2016 | Dernière mise à jour 10:21

Royaume-Uni Les partisans d'une sortie de l'UE creusent l'écart

Un nouveau sondage indique que 53% des Britanniques souhaitent le «Brexit».

Le premier ministre David Cameron, ici le 26 juin 2015, a promis un référendum sur la sortie de l'UE en 2016 ou 2017.

Le premier ministre David Cameron, ici le 26 juin 2015, a promis un référendum sur la sortie de l'UE en 2016 ou 2017. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le nombre de Britanniques favorables à une sortie de leur pays de l'Union européenne (UE) a augmenté après les attentats de Paris et les agressions de Cologne, selon les résultats d'un nouveau sondage publiés dimanche. Ils sont désormais 53% à la soutenir.

Les partisans du «non» sont 47%, selon cette enquête d'opinion réalisée par l'institut Survation pour le journal de centre-droit eurosceptique Mail on Sunday. Le premier ministre britannique, David Cameron, a promis d'organiser un référendum avant la fin 2017, mais celui-ci pourrait se tenir dès le mois de juin prochain.

Le sondage, réalisé en ligne les 15 et 16 janvier auprès de 1004 personnes et qui contient une marge d'erreur de 2%, exclut de ses résultats les indécis.

Deux points de mieux

En prenant en compte ces derniers, 42% sont en faveur du «Brexit» (contraction de «British exit», ou «sortie du Royaume-Uni»), 38% y sont opposés et 20% hésitent encore.

La dernière enquête d'opinion de Survation, en septembre, plaçait déjà en tête les partisans d'une sortie de l'UE avec 51%, contre 49% d'opposants, sans prendre en compte les indécis.

Le nouveau sondage souligne l'influence des attentats de Paris en novembre et des agressions du Nouvel An à Cologne pour expliquer cette augmentation.

Facteurs extérieurs

Environ 34% des personnes interrogées indiquent que les attentats parisiens du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et ont été revendiqués par l'Etat islamique, les incitent à voter pour une sortie de l'UE.

Et quelque 38% d'entre elles seraient plus enclines à voter en faveur du «Brexit» à la suite des centaines d'agressions, notamment sexuelles, rapportées à Cologne dans la nuit de la Saint-Sylvestre, et menées pour la plupart par des hommes originaires d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, selon la police. (ats/nxp)

(Créé: 17.01.2016, 03h31)

Sondage

Vous sentez-vous indisposé par le port du burkini?




Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.