Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 14:27

Affaire du Sofitel Nafissatou Diallo corse sa plainte

La femme de chambre qui accuse l'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle au Sofitel de New York vient d'ajouter à sa plainte au civil la notion de violence ciblée contre les femmes.

Naffissatou Diallo fait valoir l'ajout de la loi new-yorkaise  «violence motivée par le sexe» pour accentuer sa plainte contre DSK.

Naffissatou Diallo fait valoir l'ajout de la loi new-yorkaise «violence motivée par le sexe» pour accentuer sa plainte contre DSK. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La plainte transmise par les avocats de Nafissatou Diallo décrit que leur cliente a été attaquée en mai 2011 «parce qu'elle est une femme, et au moins en partie, parce qu'il (DSK) est hostile aux femmes».

Les avocats dénoncent notamment le «comportement misogyne répété» de Dominique Strauss-Kahn envers le sexe opposé et l'accusent de «comportement violent répété envers les femmes».

Cet ajout, fait sur la base d'une loi new-yorkaise sur la «violence motivée par le sexe», vise à faciliter l'introduction au procès civil d'éléments liés à d'autres agressions sexuelles supposées de l'ex-patron du Fonds monétaire international, estiment certains experts.

Au début du mois, le juge du Bronx chargé du dossier, Douglas McKeon, avait rejeté la demande de classement de la plainte au civil, refusant l'idée que Dominique Strauss-Kahn était protégé l'an dernier par une immunité absolue en tant que directeur général du FMI.

Accès à l'ensemble du dossier

Depuis, les avocats de Nafissatou Diallo font feu de tout bois. Ils ont demandé la semaine dernière l'accès à l'ensemble du dossier du procureur chargé de la procédure pénale, abandonnée en août 2011, à celui de la police, des autorités médicales, ou encore d'une compagnie de taxis.

Le juge McKeon doit encore signer ces requêtes et une rencontre est prévue à cet effet le 11 juin au tribunal du Bronx.

Le juge avait déclaré début mai qu'il se fixait comme objectif de boucler les préparatifs du procès civil dans un délai de 15 mois. (afp/nxp)

(Créé: 23.05.2012, 23h47)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.