ACCUEIL 28.6.2016 Mis à jour à 11h37

«Omar le Tchétchène» cliniquement mort

Syrie

L'un des chefs militaires du groupe Etat islamique (EI), victime d'un raid aérien américain le 4 mars dernier, serait très mal en point.

Mis à jour le 13.03.2016 17 Commentaires
Omar le Tchéchène.

Omar le Tchéchène.
Image: AFP

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui dispose d'un large réseau de sources en Syrie, affirme qu'Omar le Tchéchène «ne respire depuis quelques jours qu'à l'aide d'appareils» dans un hôpital dans l'est de la province de Raqa, bastion de l'EI dans le nord de la Syrie. Le 8 mars, le directeur de l'Observatoire, Rami Abdel Rahmane, avait précisé que le combattant, «grièvement blessé», avait été transporté de la province de Hassaké (nord-est) à un hôpital de la province de Raqa «pour y recevoir les soins d'un médecin djihadiste d'origine européenne».

Connu pour son épaisse barbe rousse, le combattant qui se nomme en réalité Tarkhan Tayumurazovich Batirashvili est un Tchétchène de Géorgie. Ce «chef de guerre expérimenté» a occupé «plusieurs responsabilités à la tête de l'organisation militaire de l'EI, dont le ministère de la guerre», avait précisé il y a quelques jours une source américaine. L'administration américaine offrait 5 millions de dollars pour des informations fiables pouvant mener jusqu'à lui. (ats/nxp)

Créé: 13.03.2016, 16h17

17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

17 Commentaires

Pierre Gallois

13.03.2016, 17:40 Heures

Pour quelle raison ne pas imposer un blocus au califat ? Comment se fait-il qu'ils disposent de l’électricité et médicaments ? Répondre


Patrick Pégaitaz

13.03.2016, 16:54 Heures

Sur Wikipédia sous son nom de guerre, Abou Omar al-Chichani. A 21 ans il s'engage dans l'armée géorgienne et prend part à la deuxième guerre d'Ossétie du Sud et à «la bataille de Tskhinvali» @wiki, attaque surprise géorgienne contre l'Ossétie et les forces russes du maintien de la paix. @wikipédia, La vallée du Pankissi, Les Kistines (sunnites d'obédience soufisme se radicaliseront au salafisme) Répondre



Sondage

Faire ses courses sans supermarché, cela vous tente?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne