Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 15:01

Grande-Bretagne Pas de caviar pour les gagnants de l'EuroMillions

Généreux avec leurs proches, les Bayford, le couple gagnant de l’EuroMillions, continuent de manger au fast-food.

Les Bayford n’ont pas craqué pour un hélicoptère (sur la photo, ce n’est pas le leur), mais pour trois voitures haut de gamme d’une célèbre marque allemande.

Les Bayford n’ont pas craqué pour un hélicoptère (sur la photo, ce n’est pas le leur), mais pour trois voitures haut de gamme d’une célèbre marque allemande. Image: Andrew Cowie/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Tu ferais quoi si tu gagnais à l’EuroMillions?» On aime tous rêvasser à ce que l’on ferait si on décrochait le gros lot. Adrian et Gillian Bayford, le désormais célèbre couple du comté du Suffolk, dans l’est du Royaume-Uni, ont ainsi vu le 10 août leur compte afficher 148,6 millions de livres (environ 225 millions de francs). Et cela tombait à pic, puisque l’on apprenait quelques jours plus tard que le couple peinait à boucler ses fins de mois.

Une fois le choc passé, quelle est la première folie que les Bayford se sont accordée? Gillian, 40?ans, a craqué pour une Audi Q7 à 84'200 francs. Généreuse, elle en a aussi acheté une pour son mari et une autre pour une amie. De son côté, Adrian, 41?ans, a déboursé 450'000?francs pour une villa en Espagne qu’il a offerte à son frère. Jusqu’ici, malgré leurs louables élans de générosité, rien de bien extravagant.

Mais où l’affaire se corse, c’est lorsqu’il s’agit de leurs plaisirs gustatifs. Là, c’est le néant. Adrian et Gillian pourraient largement s’offrir les meilleures tables du monde jusqu’à la fin de leurs jours, mais non. Dimanche, alors qu’ils se trouvaient dans un des meilleurs restaurants du Suffolk, ils n’ont pas daigné lire la carte ou se laisser tenter par les propositions du chef. Leur choix commun s’est porté sur un sandwich au bacon. Une valeur sûre. Tandis que Gillian refusait la coupe de champagne que le serveur lui proposait, lui préférant une chope de bière, le Daily Mail rapporte qu’Adrian a été vu en train de déguster un menu au McDonald’s. Visiblement, la nouvelle fortune des Bayford n’altère pas leurs péchés mignons.

Parano croissante

Ils ne craignent pas de se faire braquer dans un fast-food. Par contre, ils sont effrayés à l’idée que leur fortune puisse attirer sur eux l’attention des voyous. Camelot, l’organisateur de la loterie au Royaume-Uni, les a avertis: leurs enfants Aimee et Cameran, respectivement 6 et 4?ans, pourraient devenir la cible d’éventuels kidnappeurs. Conscients du risque, ils ont donc engagé des gardes du corps, selon The Sun. (Le Matin)

(Créé: 21.08.2012, 07h33)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.