Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 06:53

Tension Pékin déploie des missiles en mer de Chine

Dans une zone revendiquée par Pékin, Taïwan et le Vietnam, la Chine a déployé des missiles sol-air qui inquiètent la région.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Intimidation ou réelle menace ? la Chine a déployé une batterie sophistiquée de missiles sol-air sur l'île de Yongxing, dans un secteur de mer de Chine du Sud, ont déclaré mercredi les autorités taïwanaises et américaines.

Cette région est revendiquée à la fois par Pékin, Taïwan et le Vietnam.

L'île de Yongxing, ou Woody Island (île boisée) en anglais, appartient à l'archipel des Paracels. Le déploiement de ces missiles, d'abord annoncé par la chaîne américaine Fox News, a été ensuite confirmé par un responsable du Pentagone et le porte-parole du ministère taïwanais de la Défense, le général David Lo.

Appel à la mesure

«Les parties concernées devraient travailler ensemble au maintien de la paix et de la stabilité en mer de Chine méridionale et s'abstenir de mesures unilatérales susceptibles d'accroître les tensions», a déclaré l'officier taïwanais.

L'initiative chinoise a été dévoilée alors même que se concluait en Californie un sommet entre Barack Obama et les dirigeants des dix pays de l'Asean (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est) justement consacré à la sécurité maritime dans la région (voir articles liés).

«Nous avons discuté de la nécessité de mesures concrètes en mer de Chine du Sud pour faire baisser les tensions», a déclaré le président américain. Il a cité notamment l'arrêt de nouvelles revendications, de nouvelles constructions et de la militarisation de certains secteurs.

Pékin estime que la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale lui appartient et construit des pistes aéronautiques et d'autres infrastructures sur des récifs artificiels pour faire valoir ses revendications. Toutefois, les autres pays riverains réclament également des portions de cet espace maritime stratégique pour le commerce mondial et riche en ressources naturelles.

Deux batteries de lanceurs

La politique affichée de son côté par les Etats-Unis est de veiller à la liberté de navigation dans la région en menant des patrouilles aériennes et maritimes.

Mira Rapp-Hooper, spécialiste de la mer de Chine méridionale au Center for a New American Security, précise que ce n'est pas la première fois que la Chine installe de tels dispositifs sur l'archipel des Paracels, sous contrôle chinois depuis 1974.

«Je ne crois pas que des missiles sol-air constituent un événement considérable», dit-elle. «S'ils ont été déployés, c'est probablement parce que la Chine cherche à envoyer une réponse aux opérations sur la liberté de navigation, mais je ne crois pas que ce soit totalement sans précédent.»

Pékin se défend lui-même de chercher à militariser les îles et récifs de mer de Chine du Sud, tout en n'excluant pas de consolider ses défenses.

Selon Fox News, deux batteries de huit lanceurs ont été installées au cours de la semaine écoulée. Il s'agirait d'un système de défense aérienne de type HQ-9, d'une portée de 200 km environ. (ats/nxp)

(Créé: 17.02.2016, 06h03)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Monde