ACCUEIL 27.6.2016 Mis à jour à 11h22

Pyongyang menace de lancer «un blitzkrieg» en Corée du Sud

Tensions

Depuis le début des manœuvres américano-sud-coréennes, qui sont cette année les plus importantes jamais effectuées, la Corée du Nord lance quotidiennement des avertissements à son voisin.

Mis à jour le 12.03.2016 5 Commentaires
Des manœuvres navales américano-sud-coréennes se déroulent actuellement près du port de Pohang.

Des manœuvres navales américano-sud-coréennes se déroulent actuellement près du port de Pohang.
Image: AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Pyongyang menace de lancer un «blitzkrieg» contre les troupes sud-coréennes et américaines, qui effectuent en ce moment des manoeuvres conjointes, selon l'agence officielle nord-coréenne samedi. La capitale nord-coréenne annonce aussi «libérer toute la Corée du Sud».

Alors que ces manœuvres américano-sud-coréennes annuelles, qui provoquent à chaque fois la colère de Pyongyang, sont en cours, l'agence de presse officielle KCNA, citant un communiqué du commandement militaire, a agité la possibilité d'«une frappe préemptive contre les groupes ennemis» qui participent à ces exercices.

Pyongyang envisage de lancer en réplique à ces manoeuvres «un blitzkrieg», «une opération pour libérer toute la Corée du Sud y compris Séoul», a déclaré KCNA.

En réaction, le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a appelé Pyongyang à cesser ses menaces et ses provocations, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Avertissements quotidiens

Depuis le début des manœuvres américano-sud-coréennes, qui sont cette année les plus importantes jamais effectuées, la Corée du Nord lance quotidiennement des avertissements envers les deux alliés et les menace notamment de frappes nucléaires préventives.

Les tensions dans la péninsule n'ont pas cessé de croître depuis que la Corée du Nord a effectué un quatrième essai nucléaire en janvier, puis un tir de fusée à longue portée en février, en violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Le Conseil de sécurité a ensuite considérablement alourdi les sanctions internationales qui pesaient déjà sur le régime nord-coréen, le plus isolé au monde.

Disparition d'un sous-marin

Un sous-marin nord-coréen a par ailleurs été porté disparu au début de cette semaine alors qu'il était en opérations au large de la côte orientale de la Corée du Nord, selon des informations de sources américaines publiées samedi.

Le ministère sud-coréen de la Défense a déclaré que Séoul examinait ces informations. A Washington, des responsables du Pentagone se sont refusés à les commenter.

Selon la chaîne de télévision américaine CNN citant trois responsables américains sous le couvert de l'anonymat, des satellites, des avions et des navires des Etats-Unis ont observé des bâtiments de la marine nord-coréenne en train de rechercher le sous-marin disparu.

Les Etats-Unis ignorent si le sous-marin était en perdition ou avait sombré, mais les responsables cités estiment qu'il a subi une avarie pendant un exercice, a indiqué CNN.

«L'estimation est qu'il a coulé», a déclaré un autre responable américain cité par USNI News, portail d'information en ligne de l'United States Naval Institute, une association militaire professionnelle américaine. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2016, 08h55

5

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

5 Commentaires

Peter Stauber

12.03.2016, 11:07 Heures

Il nous fait à nouveau un petit pot-pot nerveux ? Répondre


John Grandjean

12.03.2016, 13:09 Heures

Ils feraient mieux de s’occuper de la coupe de cheveux du "Chef supreme" de leur "Republique populaire democratique" Répondre



Sondage

Après l'affaire du petit Paul, faut-il introduire un contrôle des jeux vidéo en ligne?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons