ACCUEIL 31.5.2016 Mis à jour à 23h46

Retour sur notre suivi de l'attentat d'Istanbul

Minute par minute

Un attentat-suicide a visé les Occidentaux dans le quartier touristique d'Istanbul. Au moins 10 morts, dont 9 Allemands, et 15 blessés sont à déplorer.

Par NXP. Mis à jour le 12.01.2016 56 Commentaires

1/33 La police turque a arrêté mercredi à Antalya trois membres présumés du groupe Etat islamique (EI), au lendemain d'un attentat suicide attribué au mouvement djihadiste qui a tué dix personnes dans le coeur touristique d'Istanbul. Les trois suspects sont des Russes. (Mercredi 13 janvier 2016)
Image: Reuters

   

(Le Matin)

  • 17:30, fin de notre suivi en direct  

    Nous terminons ce suivi minute par minute des événements survenus ce mardi 12 janvier 2016 à Istanbul. Nous vous remercions de nous avoir suivis et vous rappelons ci-après les principaux éléments d'information dont nous disposons en cette fin de journée:
    Un attentat-suicide, perpétré par un Syrien de 28 ans appartenant au Groupe Etat islamique selon le gouvernement turc, a visé le cœur historique et touristique d'Istanbul. Il a fait au moins 10 morts, donc 9 touristes allemands, et 15 blessés dont 2 graves. On ignore la nationalité de la dixième victime mais on sait que «Toutes les victimes sont de nationalité étrangère», selon le premier ministre turc qui s'est exprimé un peu plus tôt cette après-midi. En Suisse, le Département fédéral des Affaires étrangères n'a toujours pas communiqué à l'heure où nous terminons ce suivi des événements minute par minute.
    Les touristes, eux, plient bagage. L'attentat est survenu dans l'ancien hippodrome byzantin, qui borde la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue, les deux monuments les plus visités de la plus grande ville de Turquie.


  • 16:30  

    «Toutes les victimes sont de nationalité étrangère», a déclaré le chef du gouvernement turc Ahmet Davutoglu.

  • 15:55  

    L'auteur de l'attentat d'Istanbul est un djihadiste du groupe Etat islamique, selon le premier ministre turc Ahmet Davutoglu.

  • 15:50  

    Le premier ministre turc Ahmet Davutoglu a présenté ses condoléances à la chancelière Angela Merkel. L'attaque a fait au mois 15 blessés, dont deux dans un état grave, selon un bilan provisoire du bureau du gouverneur de la plus grande ville de Turquie.

  • 15:30  

    Au moins 9 des 10 personnes tuées dans l'attentat suicide qui a visé mardi le cœur touristique d'Istanbul, attribué par les autorités à un Syrien, sont des ressortissants allemands, a indiqué à l'AFP un responsable turc.

  • 15:03  

    Le premier ministre turc Ahmet Davutoglu (en photo AFP ci-contre) annonce à la chancelière allemande Angela Merkel que la plupart des morts sont allemands.

  • 15:00  

    Ce média du Moyen-Orient présente cette photo comme ayant été prise au plus près de l'attentat survenu ce matin au cœur de l'Istanbul touristique.


  • 14:43  

    L'association des guides touristiques d'Istanbul précise que deux guides turcs germanisants étaient sur place lors de l'explosion. L'un a été blessé, l'autre n'est pas touché. Mais plusieurs touristes qu'ils accompagnaient figurent parmi les victimes.

  • 14:40  

    Ces images filmées juste après l'attentat, alors que les secours arrivent sur place, permettent d'avoir une idée de la tension ambiante à Istanbul.

  • 14:25  

    Interrogé par le quotidien français Libération, le ministère des Affaires étrangères de l'Hexagone confirme qu' «à ce stade, il n'y aurait pas de Français parmi les morts et les blessés». Une permanence téléphonique a été mise en place. Côté suisse, on ne sait pour l'heure ni si des Suisses figurent parmi les victimes, ni si une cellule de crise ou un numéro d'urgence va être mis en place. Le site du DFAE est même inaccessible.

  • 14:15, la majeure partie des victimes sont des étrangers  

    La majeure partie des dix personnes tuées dans l'explosion qui a visé un quartier touristique d'Istanbul sont des étrangers, a déclaré le vice-Premier ministre turc Numan Kurtulmus (en photo ci-contre, extraite de son compte Twitter). Il a aussi affirmé que les autorités ont identifié l'auteur présumé de l'attentat suicide. Deux des 15 blessés sont dans un état grave.

  • 14:00  

    L'hypothèse selon laquelle des Allemands figureraient parmi les victimes se confirme. «Nous n'avons pas encore toutes les informations (...) mais nous sommes très préoccupés par le fait que des citoyens allemands pourraient et font probablement partie des victimes (décédées) et des blessés», a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel.

  • 13:35  

    Le point sur la situation:
    - Un attentat-suicide perpétré par un Syrien selon le président turc, est survenu ce matin à 9h18, heure suisse.
    - Il y a au moins 10 morts et 15 blessés.
    - Parmi eux, figureraient des ressortissants étrangers dont deux Allemands. Un Norvégien et un Péruvien seraient blessés. Aucune confirmation officielle néanmoins.
    - On ignore si des Suisses figurent ou non parmi les victimes.
    - L'homme qui aurait perpétré cet attentat-suicide serait un Syrien né en 1988.
    - L'attentat n'a, pour l'heure, pas été revendiqué.

  • 13:25, nouvelle déclaration d'Erdogan  

    «Des citoyens turcs et des ressortissants étrangers ont perdu la vie», affirme à l'instant le président turc Recep Tayyip Erdogan qui rappelle que, selon lui, il n'existe aucune différence entre la groupe Etat islamique et le groupe PKK (les indépendantistes kurdes, ndlr), les deux entités étant «des groupes terroristes».

  • 13:05  

    L'attentat d'Istanbul sur le site très touristique de Sultanahmet intervient ce 12 janvier 2016 alors que la Turquie est en état d'alerte maximum depuis l'attentat le plus meurtrier survenu sur son sol, attribué au groupe Etat islamique. Il avait fait 103 morts parmi des manifestants pacifistes le 10 octobre 2015 devant la gare centrale d'Ankara (photo AFP ci-contre).

  • 12:55  

    Le premier ministre français Manuel Valls a déclaré sur la chaîne d'information continue i-Télé qu'il ne savait pas, pour l'heure, si des Français figuraient parmi les victimes. «Le ministère des Affaires étrangères est en alerte depuis plusieurs heures», a-t-il dit.

  • 12:45  

    Joint par la RTS, le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) a déclaré ignorer, pour l'heure, si des Suisses figuraient ou non parmi les victimes, apprend-on lors du journal télévisé de la mi-journée de la radiotélévision suisse romande.

  • 12:35, les 1ères déclarations d'Erdogan  

    Le président turc Erdogan s'exprime en direct à la télévision. Il parle d'«un attentat-suicide probablement mené par un kamikaze d'origine syrienne». «Je condamne fermement cette attaque terroriste commise par une personne d'origine syrienne», a-t-il déclaré, semblant pointer du doigt une responsabilité des jihadistes.

  • 12:12  

    Selon Le Figaro, un Norvégien figure parmi les blessés. Plusieurs médias évoquent par ailleurs la possible présence de six ressortissants allemands parmi les victimes.

  • 12:10  

    Parallèlement à l'explosion survenue au cœur de l'Istanbul touristique, il semble qu'un important incendie se soit déclaré dans un hôtel ou un bâtiment ailleurs dans Istanbul, sans qu'on puisse en aucun cas, pour l'heure, établir un quelconque rapport entre les deux événements.


  • 12:05  

    Plusieurs Allemands pourraient figurer parmi les victimes, selon les médias allemands qui parlent au conditionnel et restent donc prudents. Le ministère des Affaires étrangères allemands, dont le pays compte de nombreux Turcs, appelle les Allemands vivant en Turquie «à la plus grande prudence» et rappelle aussi que sur tout le territoire de la Turquie, existent des risques de «heurts violents et d'attentats terroristes».
    Frank-Walter Steinmeier, le ministre des Affaires étrangères allemand (photo d'illustration, AFP)

  • 12:00  

    Les Turcs utilisent Swarm pour rassurer leurs proches
    Peu de temps après l'explosion, les Stambouliotes ont été nombreux à se rendre sur Twitter et utiliser l'application Swarm pour se géolocaliser et rassurer leurs proches. C'est notamment le cas ce jeune homme qui a expliqué se trouver près de l'hôtel Hilton à Istanbul.

    En revanche, Facebook n'a pas encore activé l'outil «Safety check», mis en route notamment après les attentats de novembre à Paris.


  • 11:45, la piste de l'attentat suicide  

    L'AFP a recueilli le témoignage d'un Turc qui était sur place et qui affirme, sous couvert d'anonymat: «Je suis sûr à 100% qu'il ne s'agissait pas d'une bombe mais d'un attentat suicide».

  • 11:35  

    Des images prises juste après l'explosion par une chaîne de télévision turque, avant que celle-ci ne soit réduite au silence par les consignes du pouvoir.

  • 11:30, réunion de crise à Ankara  

    Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu convoque une réunion de crise à Ankara après une violente explosion, probablement un attentat, qui a tué au moins dix personnes dans le cœur historique d'Istanbul, a indiqué une source gouvernementale. Les principaux responsables de la sécurité, dont le ministre de l'Intérieur Efkan Ala et le chef des renseignements secrets (MIT), Hakan Fidan, étaient notamment appelés à y participer, a précisé cette source sous couvert d'anonymat.

  • 11:18, le blackout  

    Par le communiqué ci-joint transmis aux médias du pays ou en tout cas ceux basés à Istanbul, le pouvoir a ordonné aux médias turcs de ne pas couvrir cet événement en cours. La correspondante de plusieurs médias francophones sur place Delphine Minoui l'a confirmé à I-Télé, précisant même que «les photographes et caméramen ont été pris à parti par les forces de l'ordre». La télévision turque diffuse actuellement des reportages montrant de beaux paysages du pays.

    "style=width:640px;height:auto"/>

  • 11:11  

    Voici précisément le lieu où est survenu ce qui n'est pas encore qualifié d'attentat mais d'explosion, en plein coeur touristique d'Istanbul. Le quartier Sultanhamet est en effet incontournable.


  • 11:10  

    Des touristes pourraient figurer parmi les victimes.


  • 11:00, la piste terroriste  

    Les autorités turques soupçonnent la violente explosion, qui a fait au moins 10 morts et 15 blessés mardi dans le quartier touristique de Sultanahmet d'Istanbul, d'être d'origine «terroriste», a indiqué un responsable gouvernemental turc. «Nous soupçonnons une origine terroriste», a déclaré ce responsable sous couvert de l'anonymat, confirmant les récits de nombreux témoins sur place.

  • 10:59  

    Un libraire dont l'échoppe se trouve à deux pas de l'endroit où est survenue l'explosion a témoigné auprès de la correspondante de plusieurs médias francophones Delphine Minoui. Les vitres de son magasin ont volé en éclat et plusieurs corps jonchent toujours le sol.

  • 10:54  

    Un Amércain tweete ce qu'il affirme être une photo prise sur place au moment pile de l'explosion survenue ce matin au coeur d'Istanbul, à 9h18 heure suisse.


  • 10:55  

    Plusieurs témoins affirment qu'à 5 kilomètres du site, la déflagration pouvait s'entendre, ce qui confirme qu'elle était «conséquente», comme l'a qualifiée la correspondante de plusieurs médias francophones sur place Delphine Minoui.

  • 10:50  

    Deux hypothèses circulent concernant les auteurs de ce qui n'est pas encore qualifié d'attentat, mais d'explosion survenue au cœur du quartier touristique d'Istanbul: celles de l’œuvre du PKK ou du groupe Etat islamique. Néanmoins, plusieurs analystes s'accordent à dire que ce type d'attentat visant les étrangers n'est pas la signature du PKK, le parti des indépendantistes kurdes en sempiternelle opposition avec le pouvoir turc, mais plutôt celle du groupe Etat islamique. Aucune confirmation néanmoins pour l'heure.

  • 10:48  

    Tout porte à croire que parmi les victimes, figurent des étrangers qui visitaient Istanbul. Certains médias commencent à parler de touristes français et allemands. Aucune confirmation pour l'heure néanmoins.

  • 10:45  


  • 10:35  

    Il y a au moins 10 morts et 15 blessés. Le bilan risque de s'alourdir encore.

  • 10:25  

    Les médias commencent à parler d'un possible kamikaze.

  • 10:10  

    Plusieurs corps jonchent le sol près de la Mosquée bleue et de la Basilique Sainte-Sophie, en plein cœur touristique d'Istanbul. «La déflagration était conséquente», commente la correspondante de plusieurs médias français sur place Delphine Minoui.

  • 09:50  

    De nombreux ambulances et d'importants effectifs de police sont rapidement arrivés sur place, près de la basilique Sainte-Sophie et de la Mosquée bleue, selon les images diffusées par les chaînes d'information turques.


  • 09:18  

    Une explosion retentit près de la Mosquée bleue et de la basilique Sainte-Sophie, au cœur d'Istanbul. Ce sont là deux lieux incontournables du tourisme à Istanbul.


Créé: 12.01.2016, 09h49

56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

56 Commentaires

pierre frankenhauser

12.01.2016, 12:23 Heures

Le néo-Ottoman Erdogan a laissé entrer n'importe qui dans son pays, dont pas mal d'islamistes. Ceux d'entre eux qui ne sont parti vers l'Europe sont des bombes à retardement pour la Turquie. On récolte ce que l'on sème. Erdogan menace de nous envoyer encore plus d'islamistes si on n'intègre pas son pays à l'UE. Mais l'UE le fait, on est foutu. L'Europe ressemblera à la Syrie d'aujourd'hui. Répondre


piero donatelli

12.01.2016, 12:54 Heures

Quand on voit comment la police a réagi a genève avec quelques casseur ! j imagine même pas le bordel le jour ou sa pêtera co nous!!!! Répondre



Sondage

Comment qualifiez-vous le tunnel du Gothard?





Sondage

Etes-vous choqué que Swisscom offre un traitement de faveur aux parlementaires?




Les salaires à plus d'un million des grands patrons sont-ils justifiés?

Oui, ils font aussi gagner des millions

 
21.0%

Non, c'est hors de proportion

 
76.1%

Je n'ai pas d'avis sur la question

 
2.9%

2713 votes au total

Sondage

Irez-vous voir les films primés au dernier Festival de Cannes?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons