ACCUEIL 2.9.2014 Mis à jour à 08h25

Six détenus palestiniens en danger de mort

Grève de la faim

Le CICR s'est déclaré mardi très inquiet de la détérioration de l'état de santé de six détenus palestiniens en grève de la faim depuis 47 jours pour les uns, 71 jours pour les autres. Les détenus sont «en danger de mort imminent», a affirmé à Genève le CICR.

Mis à jour le 08.05.2012
Des familles, devant le CICR, demandent que les détenus soient soignés.

Des familles, devant le CICR, demandent que les détenus soient soignés.
Image: AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Les délégués du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ainsi que du personnel médical ont eu accès aux détenus depuis le début de leur grève de la faim, a précisé l'organisation.

Plus de 1600 prisonniers palestiniens sont en grève de la faim depuis le 17 avril. Ils demandent une reprise des visites de leur famille de Gaza et la fin de la détention en isolement dans les centres de détention israéliens.

Visites familiales suspendues

«Nous demandons aux autorités pénitentiaires de transférer les six détenus sans retard dans un hôpital, de manière à ce que leurs conditions puissent être surveillées en permanence et qu'ils reçoivent des soins médicaux spécialisés», a affirmé Juan Pedro Schaerer, chef de la délégation du CICR en Israël et dans les territoires occupés.

L'institution a regretté que les autorités aient suspendu les visites des familles des détenus en grève de la faim. «Nous demandons de toute urgence aux autorités d'autoriser les détenus en grève de la faim de longue durée à recevoir la visite de leur famille. Dans de telles circonstances, c'est un impératif humanitaire», a affirmé Juan Pedro Schaerer. (ats/Newsnet)

Créé: 08.05.2012, 16h54

Sondage

La Suisse doit-elle soutenir la candidature de Sepp Blatter à la présidence de la FIFA?



Sondage

Certaines compagnies aériennes continuent à sillonner le ciel de pays en guerre, est-ce raisonnable?



Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!