Mercredi 7 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:04

France Tapie flashé à 185 km/h sur l'autoroute

L'homme d'affaires français a dû rendre son permis de conduire. Il risque de ne pas le revoir pendant trois ans.

Bernard Tapie (image d'archives).

Bernard Tapie (image d'archives). Image: AP/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Bernard Tapie s'est vu retirer son permis après avoir été contrôlé mercredi à 185 km/h au lieu de 130 km/h sur l'autoroute A7 dans le Vaucluse, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.

Contrôlé par les gendarmes dans le Vaucluse, Bernard Tapie a refusé de signer le document attestant de la rétention de son permis, mais «est resté courtois», a précisé une première source.

«Le préfet décidera de la suite à donner à cette infraction», a ajouté une seconde source.

Un excès de vitesse supérieur à 50 km/h est un délit passible de 1500 euros d'amende et d'un retrait de six des douze points attribué à chaque détenteur d'un permis de conduire français, assorti d'une suspension de trois ans de ce permis.

(afp/nxp)

(Créé: 24.02.2016, 22h24)

Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde