Jeudi 25 août 2016 | Dernière mise à jour 18:24

Syrie Trois frappes israéliennes contre l'armée

Une position de l'armée officielle a été frappée au sud de Damas mercredi soir.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trois frappes israéliennes ont visé une position de l'armée syrienne au sud de la capitale Damas mercredi en début de soirée, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Une source de sécurité sur le terrain a pour sa part démenti l'information.

«Une position des forces du régime dans la zone de Jabal al-Mané dans le sud de Damas a été visée par trois frappes israéliennes, provoquant des dégâts», rapporte l'OSDH.

Un habitant dans les environs de Jabal al-Mané a affirmé à l'AFP avoir été témoin d'un bombardement et vu une épaisse fumée.

Depuis le début du conflit entre régime et rebelles en Syrie, plusieurs informations ont fait état de frappes israéliennes sur des positions de l'armée ou de son allié le Hezbollah chiite, bête noire d'Israël, mais ont été rarement confirmées par l'Etat hébreu.

Le 20 décembre un raid israélien près de Damas a tué Samir Kantar, une personnalité du Hezbollah libanais incarcéré pendant près de 30 ans en Israël. (afp/nxp)

(Créé: 18.02.2016, 00h36)

Sondage

Devoir passer devant un psy pour les tireurs et les chasseurs, est-ce nécessaire?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.