Mardi 27 septembre 2016 | Dernière mise à jour 08:35

Tourisme Tunis appelle l'Europe à revoir ses consignes de voyage

Depuis les deux attaques survenues en 2015, plusieurs pays avaient mis en garde leurs ressortissants de se rendre en Tunisie.

Le DFAE continue d'appeler à la vigilance les voyageurs souhaitant se rendre en Tunisie.

Le DFAE continue d'appeler à la vigilance les voyageurs souhaitant se rendre en Tunisie. Image: Archives/Reuters

Comparatif de prix


comparer maintenant

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Tunisie, où 59 touristes ont péri en 2015 dans deux attentats du groupe djihadiste Etat islamique, a appelé les Européens à revoir leurs consignes de voyage vers son territoire. Elle assure avoir pris les mesures de sécurité nécessaires. Le DFAE garde ses conseils de vigilance.

Des pays européens comme la Grande-Bretagne et l'Irlande avaient demandé à leurs ressortissants de quitter la Tunisie et déconseillé tout voyage «non essentiel» après un attentat en juin sur une plage et dans un hôtel près de Sousse (38 touristes tués, dont 30 Britanniques).

«Consacrer la solidarité avec la Tunisie en cette période nécessite la révision par les Etats (européens) amis des mises en garde à leurs ressortissants contre les voyages en Tunisie, ce qui aidera le secteur touristique à revenir à son rythme normal», a déclaré le ministre des Affaires étrangères Khmaïes Jhinaoui, cité dans un communiqué dans la nuit de mercredi à jeudi.

Mesures prises

Avec ses collègues de l'Intérieur Hédi Majdoub et du Tourisme Selma Elloumi Rekik, Khmaïes Jhinaoui a évoqué ce sujet avec les ambassadeurs de l'Union européenne. «Les menaces existent (mais) vous savez que le terrorisme n'est pas spécifique à la Tunisie. Les institutions policière et militaire se tiennent» prêtes à affronter ces menaces, a dit Hédi Majdoub.

Ce dernier a pendant la réunion présenté les mesures prises pour «améliorer la situation sécuritaire et sécuriser ports, aéroports et lieux touristiques», selon le communiqué qui ne détaille pas ces mesures.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) continue pour sa part d'appeler à la vigilance les voyageurs souhaitant se rendre en Tunisie, en particulier dans les lieux publics. Le risque d'actes terroristes existe à tout moment dans tout le pays, y compris sur les sites balnéaires, dit-il sur son site internet.

Recettes du tourisme en chute

Outre l'attentat de Sousse (est), une attaque au musée du Bardo à Tunis en mars a tué 21 touristes et un policier. Par ailleurs, 12 agents de la garde présidentielle ont péri en novembre dans un attentat-suicide à Tunis.

Ces attaques ont fait plonger de plus du tiers les recettes du tourisme, secteur qui représente près de 7% du PIB et qui avait déjà pâti de l'instabilité consécutive à la révolution de 2011.

Alors que l'Europe constitue un marché traditionnel pour la Tunisie, le nombre de touristes européens en 2015 a plongé de 53,6% par rapport à 2014. Cette chute est de 65,8% par rapport à 2010, année de référence pour le tourisme tunisien. En 2015, la croissance de la Tunisie s'est établie à 0,8%, en net recul par rapport à 2014 (2,3%). (ats/nxp)

(Créé: 18.02.2016, 13h34)

Sondage

La retraite à 67 ans est-elle envisageable?





Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.