Vendredi 2 décembre 2016 | Dernière mise à jour 20:33

Syrie Un 15e général et des officiers se réfugient en Turquie

Un général et des officiers ainsi que des soldats de l'armée syrienne ont fait défection et son passés mercredi en Turquie, a indiqué un diplomate turc.

Nouvelle désertion au sein de l'armée syrienne.

Nouvelle désertion au sein de l'armée syrienne. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Parmi 66 personnes qui sont entrées mercredi après-midi en Turquie dans la localité de Reyhanli(sud) figurent un général et deux colonels ainsi que de simples soldats et leurs familles, a précisé cette source sous couvert de l'anonymat.

Plusieurs dizaines d'officiers et de soldats ont trouvé refuge en Turquie depuis le déclenchement en mars 2001 d'une révolte antigouvernementale en Syrie, réprimée dans le sang par le régime.

35'000 réfugiés

Ils forment l'Armée Syrienne libre (ASL) dont les éléments sont regroupés dans un camp spécial dans le sud de la Turquie, pays voisin de la Syrie qui abrite en tout plus de 35'500 réfugiés syriens sur son sol dans différents camps.

Le président syrien Bachar al-Assad a accusé la Turquie, dans un entretien à un journal turc, de fournir un soutien logistique aux «terroristes» dans son pays, ce que les dirigeants turcs ont démenti. (ats/afp/nxp)

(Créé: 04.07.2012, 20h52)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.