Mercredi 31 août 2016 | Dernière mise à jour 15:49

Un «Baiser» de Rodin vendu 2,2 millions d'euros

La célèbre sculpture a donné lieu à vingt-sept épreuves. Celle vendue mardi est celle qui se rapproche le plus de l'original, de par sa taille.

Ce bronze a été fondu en 1927, par le fils du fondeur préféré du sculpteur Auguste Rodin.

Ce bronze a été fondu en 1927, par le fils du fondeur préféré du sculpteur Auguste Rodin. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une épreuve de la célèbre sculpture du «Baiser» de Rodin a été achetée mardi 2,2 millions d'euros (2,45 millions de francs) par un collectionneur américain, lors d'une vente aux enchères de cinq bronzes issus d'une collection privée, organisée par l'étude Binoche et Giquello à l'Hôtel Drouot à Paris.

Il s'agit d'un record mondial pour ce modèle du «Baiser», de taille dite «taille de la porte», fondu en 1927 et estimé entre 1,5 et 2 millions d'euros (1,67 à 2,22 millions de francs) , a précisé l'étude.

Outre «Le Baiser», quatre autres épreuves fondues entre la fin des années 1920 et les années 1940 sont passées sous le marteau. «L'Eternel Printemps», estimé entre 300'000 et 400'000 euros (333'000 à 444'000 fr.) a été acheté 693'000 euros (770'000 fr.) par le même collectionneur, qui enchérissait par téléphone.

Quant aux trois autres bronzes, estimés entre 30'000 et 100'000 euros (33'000 à 111'000 fr.) , «Le Bon Génie» est parti à 94'500 euros (105'000 fr.), «La Jeune Mère» à 191'500 euros (213'000 fr.) et «L'Eternelle Idole» à 170'100 euros (189'000 fr.).

Toutes ces pièces appartenaient au galeriste Jean de Ruaz, spécialiste des artistes impressionnistes et post-impressionnistes. Fasciné par l'oeuvre du sculpteur Auguste Rodin, il avait mis sur pied en 1946 une exposition rassemblant ses plus beaux bronzes, dont les cinq pièces mises en vente.

Ces épreuves ont toutes été exécutées par Eugène Rudier, fils d'Alexis Rudier qui fut le fondeur préféré d'Auguste Rodin.

Vingt-sept épreuves, plus l'original

Fondue en 1927, l'épreuve du «Baiser» est «peut-être celle qui se rapproche le plus, de par sa taille (85,2 x 52,4 x 54,5 cm), du modèle original conçu pour orner la Porte de l'Enfer», selon l'étude.

Le plâtre original conçu en 1885, dont ont été tirées 27 épreuves, est conservé au Milwaukee Art Center (Etats-Unis).

(afp/nxp)

(Créé: 16.02.2016, 20h32)

Sondage

Faire honte pour lutter contre l'alcoolisme, est-ce une bonne idée?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.