Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 19:31

Ironie Un néo-nazi aidé par des réfugiés syriens

Deux requérants d'asile ont porté secours à Stefan Jagsch, un membre du NPD victime d'un grave accident de la route.

Le candidat d'extrême droite a heurté un arbre.

Le candidat d'extrême droite a heurté un arbre. Image: Facebook/pompiers

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Stefan Jagsch a été grièvement blessé en percutant un arbre en voiture à Büdigen, rapportaient hier plusieurs médias allemands. Or ce sont deux réfugiés syriens demandeurs d'asile qui l'ont sorti de sa voiture pour lui porter les premiers secours, selon des témoins et un responsable des pompiers.

L’ironie qui n'a pas échappé au site Middle East Eye est que cet Allemand de 29 ans est un membre du parti national-démocrate allemand, xénophobe et antisémite. Sur son compte Facebook, Jagsch avait posté des messages du genre «l'intégration est un génocide».

En réaction au sauvetage, le responsable du parti dans le Hesse s'est contenté d'évoquer un «acte apparemment très bon et très humain». (Le Matin)

(Créé: 23.03.2016, 15h23)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.