ACCUEIL 30.7.2014 Mis à jour à 21h04

Un opposant condamné à 10 millions d'euros d'amende

Géorgie

Bidzina Ivanichvili, principal opposant en Géorgie et homme le plus riche du pays, a été condamné samedi à une amende de 12,3 millions de dollars (10 millions d'euros) pour infraction à la loi électorale, sur fond de tensions avant les législatives d'octobre.

Mis à jour le 11.08.2012 13 Commentaires
La star du football Kakha Kaladze, a dû payer une amende de 8,4 millions d'euros.

La star du football Kakha Kaladze, a dû payer une amende de 8,4 millions d'euros.
Image: AFP

Partager & Commenter

Le tribunal municipal de Tbilissi a estimé que le milliardaire avait retiré de ses comptes bancaires environ 2,5 millions de dollars (2 millions d'euros) qui pourraient avoir été détournés illégalement au profit de la coalition d'opposition qu'il dirige, le Rêve géorgien, selon des médias locaux.

Cette sanction intervient au lendemain d'une condamnation pour le même motif d'un autre opposant géorgien, la star du football Kakha Kaladze, qui s'est vu infliger une amende de 10,3 millions de dollars (8,4 millions d'euros).

Bidzina Ivanichvili a déjà été condamné à des amendes de plusieurs millions de dollars pour avoir enfreint la loi électorale, l'opposant dénonçant des poursuites à motivation politique avant les élections.

Début juillet, l'Union européenne avait fait part de sa «préoccupation» face aux amendes infligées à Bidzina Ivanichvili qui entend défier le président Mikheïl Saakachvili, estimant que le gouvernement géorgien essayait ainsi de «gêner» la participation de l'opposant aux élections législatives le 1er octobre.

Bidzina Ivanichvili est la cible d'attaques depuis qu'il s'est lancé en politique en 2011, les alliés du président Saakachvili l'accusant notamment d'être manipulé par Moscou. (afp/Newsnet)

Créé: 11.08.2012, 20h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

13 Commentaires

Georges Alexandre

11.08.2012, 20:14 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Ivanichvili a été le principal mécène de la Géorgie ces dix dernières années. Il a payé la restauration de nombreux monuments, a financé la grande cathédrale de Tbilissi et même subventionné les forces de police pour éviter toute corruption dans ce domaine. Considéré comme l'un des principaux soutiens du Président géorgien, il lui a finalement tourné le dos, estimant assister à une dérive autoritaire. Répondre


Stefan Piller

12.08.2012, 17:32 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

La dérive autoritaire du président Géorgien est une évidence depuis sa pseudo-réélection. Seulement aucune chancellerie ne lui fait de reproche, il est bien trop important car il fait barrière aux Russes, donc les droits de l'Homme...comment dire...sont secondaire là-bas. Point d'embargo ou de sanctions pour le petit despote de Tbilissi... Répondre