ACCUEIL 18.4.2014 Mis à jour à 16h53

Une Suissesse dans le gouvernement Hollande?

France

La Suissesse Nicole Castioni a été approchée pour être Ministre de la condition féminine de François Hollande

Mis à jour le 12.05.2012 38 Commentaires
Nicole Castioni, 53 ans, est actuellement candidate aux élections législatives françaises

Nicole Castioni, 53 ans, est actuellement candidate aux élections législatives françaises
Image: Philippe Maeder

Selon une information exclusive du Matin Dimanche, la socialiste franco-suisse Nicole Castioni (53 ans), actuellement candidate aux élections législatives françaises, a été approchée par l’équipe du nouveau président François Hollande, pour devenir ministre de la Condition féminine.

Nicole Castioni est actuellement juge assesseur au Tribunal criminel de Genève. Elue au Grand Conseil genevois en 1993, elle y a siégé durant huit ans. Elle est également connue pour avoir écrit un livre témoignage, « Le soleil au bout de la nuit » (1998, Albin Michel), où elle raconte son parcours parisien, notamment de prostituée et de cocaïnomane.

Créé: 12.05.2012, 19h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

38 Commentaires

pascal t.

13.05.2012, 08:35 Heures
Signaler un abus 12 Recommandation 0

Ca montre le niveau ....trivialement on dit bouffer à tous les rateliers. Comment est il possible qu'une juge asseseur française soit dans un tribunal suisse ou une suisse élu a un gouvernement FR. Le simple bon sens devrait l'exclure....de l'un ou de l'autre et ne pas permettre de jumper d'un pays a l'autre en fonction des opportunités politiques. Quel respect peut on avoir pour des gens comme ca Répondre


Les pascaux

13.05.2012, 12:03 Heures
Signaler un abus 9 Recommandation 0

Comme quoi les fesses et la coke mènent à tout dans cette société de débiles. Et dire que les journalistes mettent avec fierté sa nationalité ! Moi je ne suis pas fier d'être "Suisse" quand je lis un tel article et j'ajoute que l'on est tombé bien bas !! Répondre