Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 18:41

Allemagne L'explosion d'une voiture fait un mort à Berlin

Des médias allemands évoquent un possible règlement de compte dans les milieux criminels impliquant des bandes de motards ou la mafia russe.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un engin explosif a tué le conducteur d'une voiture mardi matin dans le centre de Berlin, sans faire d'autre victime, selon la police qui ne soupçonne pas d'acte «terroriste» et privilégie la thèse criminelle.

«Il n'y a pour le moment aucun indice sur une origine terroriste», a indiqué la police berlinoise sur Twitter, identifiant le défunt comme étant un homme de 43 ans.

«Nous partons du principe qu'il s'agit d'un homicide», a par ailleurs indiqué au quotidien Tagesspiegel un représentant du parquet de la capitale, Martin Steltner, orientant ainsi vers un possible règlement de compte.

La piste criminelle

L'édition en ligne du quotidien local Berliner Morgenpost, sans citer de sources, a évoqué un possible règlement de compte dans les milieux criminels impliquant des bandes de motards ou la mafia russe. Le site internet de l'hebdomadaire Der Spiegel a lui affirmé que le défunt était connu des services de police pour une affaire de stupéfiants.

L'enquête a été confiée à la brigade criminelle. Le conducteur de la voiture a été tué à la suite de la détonation d'une charge explosive se trouvant «sur ou dans la voiture», un break Volkswagen.

La police de Berlin a twitté une photo du véhicule qui n'a plus de vitres et semble enfoncé à l'avant et sur le toit «à la suite d'un tonneau». Il n'est en revanche pas déchiqueté comme pourrait l'être un véhicule en cas d'explosion d'une très forte charge d'explosifs.

Alerte levée peu avant midi

L'incident est survenu vers 08H00 (07H00 GMT), en plein trafic matinal, sur une rue très empruntée du quartier huppé de Charlottenbourg, dans l'ouest de la ville, à proximité de l'opéra Deutsche Oper.

Les enquêteurs ont bloqué la route et prié dans un premier temps les riverains de rester chez eux et de fermer leurs fenêtres, le temps de s'assurer de l'absence d'autres charges explosives dans la voiture.

Vers 11H30 (10H30 GMT), la police a annoncé sur Twitter que les démineurs avaient fini leurs vérifications. «La voiture ne présente plus aucun danger».

(ats/nxp)

(Créé: 15.03.2016, 13h50)

Sondage

Manuel Valls a-t-il une chance de devenir président?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.