ACCUEIL 23.9.2014 Mis à jour à 01h05

Affaire DSK: la police n'a pas reçu de plainte pour viol

Washington

Deux prostituées belges ont révélé avoir été abusées par l'ancien patron du FMI lors de parties fines organisées à Washington en 2010. La police locale n'a reçu aucune plainte à l'époque.

Mis à jour le 05.05.2012 3 Commentaires
DSK et trois de ses amis ont été mis en examen fin mars par le parquet de Lille.

DSK et trois de ses amis ont été mis en examen fin mars par le parquet de Lille.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

La police de Washington n'a reçu aucune plainte pour viol concernant Dominique Strauss-Kahn ou l'hôtel où des faits de viol auraient été commis en présence de l'ex-ministre français, a déclaré vendredi la police locale.

Elle a ajouté n'être au courant d'aucune plainte concernant DSK dans la capitale américaine.

Le parquet de Lille a indiqué vendredi avoir été saisi par les juges d'instruction d'une ordonnance visant des faits présumés de viol en réunion qui auraient été commis lors d'une soirée à Washington à laquelle participait l'ancien patron du FMI, dont les avocats ont démenti qu'il ait exercé «la moindre violence».

Cette annonce fait suite aux témoignages de deux prostituées belges ayant participé à un séjour en décembre 2010 à Washington, où Dominique Strauss-Kahn exerçait ses fonctions de directeur général du Fonds monétaire international (FMI), avant de démissionner en mai 2011 à la suite d'une agression sexuelle présumé avec une femme de chambre de l'hôtel Sofitel à New York.

Selon le quotidien Libération, qui a publié les procès-verbaux de ces auditions, l'une des prostituées - qui n'a toutefois pas porté plainte - a indiqué avoir subi lors d'une soirée le 16 décembre 2010 certains actes sexuels de manière non consentie à l'hôtel «W», proche de la Maison Blanche.

Hugh Carew, porte-parole de la police de Washington, a indiqué que son département n'avait reçu «aucune plainte pour agression sexuelle en décembre 2010 à l'hôtel W». Il a ajouté n'être au courant d'aucune plainte concernant Dominique Strauss-Kahn dans la capitale américaine.

«DSK» et trois de ses amis ont été mis en examen fin mars par le parquet de Lille pour «proxénétisme aggravé en bande organisée» dans l'affaire dite du Carlton. (ats/Newsnet)

Créé: 05.05.2012, 08h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

arrêtezdenous prendrepourdesdébiles

05.05.2012, 10:59 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Drôle de société. Avec DSK on est dans les réseaux de call girls, elles venaient faire quoi là-bas? Et pas de plainte à l'époque. C'est vrai que la perte de leur virginité a du les traumatiser et il a bien fallu deux ans pour qu'elle se rendent compte qu'on pouvait en tirer quelques de dollars de plus, on est aux USA. Et dans ces parties fines elles ne faisaient que passer ou des passes? Répondre


Antonio Giovanni

05.05.2012, 09:20 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

En France,la Cour constitutionnelle "sauve le soldat DSK" en disqualifiant la contrainte sexuelle, abrogeant la loi relative; ainsi DSK sera libre de toute poursuite (Lille,Carlton), puisque aucune loi ne condamne plus ses faits et gestes;au moyen-âge pour blanchir un grand féodal, il suffisait d'ignorer la loi qui le condamnait:cet homme sonne à toutes les portes pour se sauver ! Répondre



Sondage

Est-il raisonnable d'initier des jeunes aux parfums du vin dans le cadre scolaire?