ACCUEIL 17.4.2014 Mis à jour à 17h08

Morsi veut «réviser» les accords de paix avec Israël

Egypte

Le nouveau président égyptien, l'islamiste Mohamed Morsi, a annoncé qu'il souhaitait revoir les relations avec Israël et se rapprocher de l'Iran.

Mis à jour le 25.06.2012 21 Commentaires
Le renforcement des relations entre l'Iran et l'Egypte «créera un équilibre stratégique régional et fait partie de mon programme», a aussi déclaré Mohamed Morsi.

Le renforcement des relations entre l'Iran et l'Egypte «créera un équilibre stratégique régional et fait partie de mon programme», a aussi déclaré Mohamed Morsi.
Image: Reuters

Articles en relation

Partager & Commenter

Mohamed Morsi a déclaré que l'Egypte allait «réviser les accords de Camp David» qui ont établi la paix avec Israël. «Mais tout cela sera fait par les organes gouvernementaux et le cabinet, car je ne prendrai aucune décision seul», a-t-il précisé dans une interview dimanche à Fars, quelques heures avant l'annonce officielle de sa victoire à l'élection présidentielle.

«Notre politique à l'égard d'Israël sera basée sur l'égalité car nous ne sommes pas inférieurs à eux. Nous discuterons du droit des Palestiniens car cela est très important», a ajouté Mohamed Morsi.

Le renforcement des relations entre l'Iran et l'Egypte «créera un équilibre stratégique régional et fait partie de mon programme», a aussi déclaré Mohamed Morsi. Téhéran a salué dimanche la victoire de Mohamed Morsi, devenu premier président élu de l'Egypte depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011.

«La République islamique d'Iran félicite le peuple égyptien pour sa victoire dans cette élection et la présidence du docteur Mohamed Morsi, et rend hommage aux martyrs du pays», a déclaré le ministère iranien des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé par les médias officiels.

Rupture avec Le Caire en 1980

Téhéran a rompu ses relations diplomatiques avec Le Caire en 1980, après la révolution islamique, pour protester contre la conclusion en 1979 des accords de paix de Camp David entre l'Egypte et Israël.

Hosni Moubarak se méfiait beaucoup de Téhéran, qu'il considérait comme un élément déstabilisateur au Moyen-Orient. Depuis le chute de l'ancien rais, l'Egypte et l'Iran sont engagés dans des efforts de rapprochement et ont promis d' oeuvrer à une normalisation diplomatique.

L'Iran a soutenu les mouvements de révolte populaire du Printemps arabe, à l'exception de celui en cours en Syrie, son allié traditionnel, mais a régulièrement dénoncé les ingérences des Etats-Unis et des Occidentaux, en particulier en Libye mais aussi à Bahreïn.

(ats/afp/Newsnet)

Créé: 25.06.2012, 14h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

21 Commentaires

Gros Bisous

25.06.2012, 15:14 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

Si ce gars pouvait ouvrir la frontiere avec Gaza j'en serait plus que content ! Répondre


Free Palestine

25.06.2012, 14:43 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Merci M. Morsi! Si vous pouviez trouver une solution pacifiste pour le problème israélo-palestinien, ça serait le bienvenu, car apparemment, tout le monde a jeté l'éponge dans la communauté internationale :) Répondre