Vendredi 21 juillet 2017 | Dernière mise à jour 04:36

Afrique du Sud Un marin heurte une baleine et se casse le bras

Un marin sud-Africain s'est cassé le bras samedi en heurtant une baleine à bord de son catamaran, au large des côtes de l'Afrique du Sud, sans blesser l'animal.

La baleine n'a pas été blessée. (Photo d'illustration)

La baleine n'a pas été blessée. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Derrick Pienaar, 50 ans, s'est retrouvé avec une fracture au bras droit après la collision de son catamaran avec une baleine au large de Durban, selon le porte-parole du National Sea Rescue Institute, Craig Lambinon.

«M. Pienaar s'est blessé en tombant sur le pont après que le bateau de pêche sportive a heurté une baleine dans sa course», a déclaré Craig Lambinon.

Les sept autres passagers à bord, ainsi que la baleine, n'ont pas été blessés pendant le choc, selon les sauveteurs. «Une baleine s'était approchée du bateau et c'est sans doute la même qu'ils ont heurté (...) elle n'avait pas l'air d'être blessée», a ajouté Craig Lambinon. (afp/nxp)

Créé: 11.08.2012, 18h44


Sondage

L'arrivée de spots publicitaires dans les journaux télévisés de la RTS vous choquerait-elle?




Sondage

Etes-vous prêt à faire des cadeaux à une régie pour obtenir un appartement?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters