ACCUEIL 25.7.2014 Mis à jour à 19h59

Une tournée internationale émaillée d'incidents

Mitt Romney

Après Jérusalem et Londres, le candidat à la présidentielle américaine s'est rendu en Pologne pour rencontrer Lech Walesa. Il s'en est pris à la Russie.

Mis à jour le 31.07.2012 2 Commentaires

1/4 «Kiss my ass»
La video où l'on entend les journalistes poser des questions à Romney, et son attaché de presse de s'agacer au point d'être vulgaire.
Vidéo: YouTube

   

Galerie Photos

Mitt Romney en Pologne

Mitt Romney en Pologne
Le candidat républicain à la présidentielle américaine amorce la dernière étape de sa tournée à l'étranger.

Vidéo

Articles en relation

Partager & Commenter

Le candidat républicain à la présidence des Etats-Unis, Mitt Romney, a salué mardi les succès de la Pologne et critiqué la Russie, dans un discours prononcé à Varsovie. Il effectuait la dernière étape d’une tournée internationale marquée jusqu’au dernier jour par des gaffes ou des incidents.

Hommage à l’économie polonaise «La Pologne n’a pas de plus grand ami ni de meilleur allié que le peuple des Etats-Unis», a déclaré le candidat républicain, soulignant sa volonté de renforcer les liens entre les deux pays s’il était élu, un message apparemment destiné aux électeurs américains liés à la Pologne.

«Je crois qu’il est important de se tenir aux côtés de ceux qui se sont tenus aux côtés de l’Amérique», a-t-il ajouté, en remerciant Varsovie pour son engagement dans les opérations de l’OTAN en Irak et en Afghanistan.

Romney, homme d’affaires efficace, a par ailleurs rendu hommage aux succès économiques de la Pologne depuis que ce pays s’est affranchi du communisme en 1989. «Dans une période de ralentissement économique généralisé et de stagnation, votre économie a fait mieux que celles de toutes les autres nations d’Europe», a souligné le candidat, alors que l’économie est un des sujets cruciaux de la campagne pour les élections du 6 novembre.

Mitt Romney, qui s’est attiré la sympathie du chef historique du syndicat Solidarité Lech Walesa lundi à Gdansk, a salué la transition pacifique réussie du communisme au capitalisme de la Pologne.l’OTAN.

Incidents en tous genres

Au passage, il s’en est pris à Moscou. «En Russie, les avancées autrefois prometteuses vers une société libre et ouverte faiblissent», a-t-il lancé. Il a également tancé le Bélarus voisin, la Syrie et le Venezuela. Un incident a marqué sa visite sur la tombe du soldat inconu. L’attaché de presse du Républicain, Rick Gorka, s’en est vivement pris aux journalistes qui pressaient de questions le candidat républicain sur les bourdes ayant émaillé son voyage à Londres et à Jerusalem, en leur demandant de «faire preuve d’un peu des respect» avant de leur dire «d’aller se faire foutre» (kiss my ass).

Ce nouvel incident vient s’ajouter aux gaffes qui ont marqué le voyage du candidat républicain à Londres, avec ses déclarations sur l’impréparation du pays pour les jeux Olympiques, et à Jérusalem, où il a estimé que l’écart entre le niveau économique des Palestiniens et celui d’Israël s’expliquait par une différence de «culture» après avoir qualifié la Ville Sainte de «capitale d’Israël», alors que les Palestiniens souhaitent en faire la capitale d’un futur Etat.

Lundi à Gdansk, le syndicat Solidarité s’est démarqué de son ancien chef Lech Walesa. Solidarnosc a indiqué avoir appris «avec regrets» que «Mitt Romney soutenait les attaques contre les syndicats et les droits des travailleurs.» (afp/Newsnet)

Créé: 31.07.2012, 19h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Pierre-André Haldi

31.07.2012, 17:52 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

Si Mitt Romney est élu, je sens qu'on va se mettre à regretter ce bon vieux George W.! Répondre


Jean-Paul Costantini

01.08.2012, 08:57 Heures
Signaler un abus

Je suis un excellent anti-mitt (signé Trix) Répondre



Sondage

La série noire aérienne actuelle accroît-elle votre peur de prendre l'avion?





Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne