Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 14:55

Présidentielle américaine Berne se plaint auprès du staff d'Obama à cause d'une vidéo

Un clip se moquant du candidat républicain Mitt Romney caricature la Suisse comme un paradis fiscal via une sorte de Heidi de luxe. Et ce n'est pas une première. L'ambassade suisse exprime son mécontentement.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse est égratignée dans un clip politique diffusé dans le cadre de la campagne présidentielle américaine. «Romney Girl», pastiche du célèbre tube «Barbie Girl», fait le buzz depuis quelques jours. Le personnage principal du film, une sorte de Heidi à couettes en costume traditionnel, est censée être une Suissesse spécialiste de l'évasion fiscale.

Depuis le mois dernier, c'est le troisième clip sur le même sujet qui cite la Suisse. De quoi faire réagir Berne. «Notre ambassade a signalé au staff de campagne de Monsieur Obama que la Confédération goûtait peu l’utilisation de ces clichés bien éloignés d’un pays qui lutte avec énergie contre la présence d’argent non fiscalisé au sein de sa place financière», indique Nicolas Bideau, directeur de Présence Suisse.

Cette réaction ne sera cependant pas suivie d'une intervention officielle: «Il serait inapproprié de prendre position dans le cadre d’une campagne présidentielle», pense l'ambassadeur officiel de l'image de la Suisse à l'étranger.

«Des clichés éculés»

Les dégâts en termes d'image sont à relativiser: «On joue ici sur un terrain connu, dit Nicolas Bideau. Cette vidéo joue avec des clichés éculés qui sont régulièrement utilisés par l’industrie d’Hollywood depuis des décennies: la Suisse du secret bancaire et autres coucous. Rien de neuf sous le soleil pour le public américain.»

Vue des Etats-Unis, la Suisse ne se résume pas à cela, selon Nicolas Bideau: «Nous possédons une très bonne image aux USA: celle d’un pays avec une excellente qualité de vie, une industrie d’exportation forte et variée. Sans oublier la démocratie directe, qui impressionne beaucoup les Américains.»

«Le clip est drôle en soi et il ne contient pas de drapeau suisse», relativise le Genevois Manuel Tornare (PS), membre de la commission de politique extérieure du Conseil National. Selon lui« l'électeur américain va retenir la charge contre Mitt Romney. Il faut être réaliste: lorsque vous dites que vous êtes Suisse aux Etats-Unis, beaucoup confondent avec la Suède. Et certains vous disent: Stockholm is beautiful!»

Comme Ursula Andress

«Romney Girl» est une charge massive contre le candidat républicain, accusé par ses détracteurs de n'avoir pas payé d'impôts pendant dix ans. Le challenger de Barack Obama dément, mais il refuse de révéler sa situation financière d'avant 2010. Le programme de Mitt Romney prévoit des baisses drastiques d'impôts.

Sur le site RomneyGirl.org, on apprend que l'héroïne imaginaire Romney Girl vient d'Ostermundingen (BE) – tout comme l'actrice Ursula Andress qui jouait dans le premier James Bond, il y a un demi-siècle.

Fille d'un ancien fabricant de coucous employé dans une chocolaterie Nestlé, Romney Girl a travaillé chez UBS à Genève comme «consultante pour les comptes bancaires offshores». Elle a quitté la Confédération après avoir ouvert son propre compte en Suisse, est-il précisé.

Elle chante: «I'm a Romney girl, in a Romney world. Life is taxless. It's fantastic.» (Je suis suis une fille Romney, dans un monde Romney. La vie est sans taxes. C'est fantastique). (nxp)

(Créé: 21.08.2012, 16h30)

Sondage

Manuel Valls a-t-il une chance de devenir président?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.