ACCUEIL 31.7.2016 Mis à jour à 05h55

Edward Snowden, cancre, militaire raté, taupe à la NSA

Espionnage

Le jeune informateur Edward Snowden, dont les révélations mettent à mal le renseignement américain, est un ancien étudiant médiocre qui a aussi raté sa carrière militaire. Portrait.

Par Marion Moussadek. Mis à jour le 10.06.2013 37 Commentaires

1/

   

Le patron de la National Intelligence: «C'est un tournant»

Visit NBCNews.com for breaking news, world news, and news about the economy

Les interviews de Edward Snowden

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Chemise portée décontractée, petites lunettes rectangulaires, barbe de trois jours: c'est dans le plus simple des apparats qu'Edward Snowden a fait ses révélations fracassantes sur les surveillances systématiques de milliers d'Américains opérées par un écheveau de services étatiques.

L'homme s'exprime avec la force tranquille que confère une maturité qu'il ne devrait pas encore avoir. A moins de 30 ans, il est dans les entrailles de la machine NSA (National Security Agency). Un espion moderne qui n'en a pas l'air. Rien à voir avec l'idée qui veut, dans l'inconscient collectif, que l'espion porte ostensiblement une arme ou provoque à dessein des accidents de voiture spectaculaires, note The Guardian.

Non, Edward Snowden avait le monde dans le creux de ses mains, en tapotant sur le clavier d'un simple ordinateur. Avec la souris qu'utilise le commun des mortels, «il pouvait espionner tout le monde, de partout», note encore le quotidien britannique auquel le jeune a confié (interview vidéo intégrale ci-contre, résumée en français ci-dessous): «Nous piratons quiconque n'importe où. On aime faire la différence entre nous et les autres. Mais nous sommes présents dans presque tous les pays du monde.» Ce qui fait dire au Guardian que Edward Snowden est plutôt objecteur de conscience que simple voleur.

Etudiant médiocre

Cela faisait trois petits mois qu'il travaillait, selon les sources, chez Booz Allen Hamilton, un des plus importants employeurs dans le domaine de la sécurité, et une charnière du vase souvent communicant entre les services de renseignement gouvernementaux et le secteur privé.

C'est par la petite porte qu'il est entré dans cette boîte tentaculaire de 25'000 employés. Il était garde de sécurité d'un des bâtiments de la NSA. On l'imagine faisant des rondes sur le campus de l'université du Maryland, dont il était auparavant parti sans diplôme, abandonnant en cours de route ses études informatiques, se décrivant lui-même comme un «étudiant médiocre».

Mais c'est peut-être pour être au cœur d'une base militaire que sa famille – à l'origine établie à 430 kilomètres de là dans le havre d'hospitalité de Elizabeth City – avait déménagé quelques années plus tôt dans la ville de Fort Meade, qui abrite notamment une école et se décrit comme l'un des centres militaires les plus importants du pays.

Car Edward Snowden s'était d'abord engagé pour servir son pays dans l'armée de terre, dix ans auparavant. Avant qu'un grave accident ne remette en question la carrière à laquelle il se destinait. Il ambitionnait alors de rejoindre les forces spéciales pour les mêmes principes qu'il avance aujourd'hui pour justifier ses révélations: «Je voulais combattre en Irak [...] pour aider à libérer les Irakiens de l'oppression.»

Requérant d'asile?

Depuis Hong Kongil a fait ses révélations notamment sur son rôle à Genève, Edward Snowden a dit s'attendre à ne pas revoir son pays de sitôt. La destination choisie n'est certainement pas un hasard: depuis mars, ce n'est plus l'agence des réfugiés des Nations unies qui gère les demandes de type asile mais le gouvernement lui-même. Par ailleurs, s'il existe un traité d'extradition entre les Etats-Unis et Hong Kong, celui-ci prévoit que Pékin peut opposer son veto si la demande affecte «son intérêt public ou sa défense ou encore ses affaires étrangères».

Mais le jeune informateur n'a peut-être pas l'intention de rester sur place: il a évoqué la possibilité de formuler une demande d'asile dans un pays dont il partagerait «les valeurs», comme l'Islande, a-t-il précisé. Mais problème: il est impossible de déposer une telle demande dans une ambassade islandaise à l'étranger (comme le prévoit désormais la loi sur l'asile, que l'on vient de voter en Suisse, n.d.l.r.).

En attendant, les autorités américaines ont déclaré que ces révélations mèneraient à un réexamen des mesures de sécurité à la CIA et à la NSA à l'issue d'une semaine de divulgations qui a secoué la communauté du renseignement.

Sujet vidéo résumant en français la démarche de Edward Snowden

(nxp)

Créé: 10.06.2013, 14h29

37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

37 Commentaires

Aude Kerville

10.06.2013, 16:45 Heures

Pourquoi cet article agressif et ce parti pri??? C'est un type assez remarquable si on regarde sous Wiki en anglais. Michaël Moore et Julian Assange le considèrent comme un héros national. Répondre


Gary Leston

10.06.2013, 15:44 Heures

Pff. C'est bien les journalistes ça. À peine l'info capitale communiquée, place à la peopolisation. Vivement demain, pour lire l'interview de l'ex-collègue de fitness, du voisin, etc. Après-demain, photo de sa voiture, de son chien, de sa copine rentrant du travail avec de grosses lunettes de soleil, etc. C'est bon, on connaît. Répondre



Sondage

Trouvez-vous le concours de Miss Suisse désuet?



Sondage

La population suisse s'arme toujours plus. Vous sentez-vous en sécurité?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons