Lundi 24 juillet 2017 | Dernière mise à jour 10:31

Etats-Unis Un enfant abattu dans la «capitale du crime»

Nouveau week-end meurtrier à Chicago: onze personnes ont été tuées dans cette ville gangrenée par la violence par armes à feu, dont un enfant de 9 ans.

La police de Chicago a indiqué lundi qu'entre le 1er janvier et le 16 juillet 2017, il y avait eu 1.557 fusillades et 369 meurtres.

La police de Chicago a indiqué lundi qu'entre le 1er janvier et le 16 juillet 2017, il y avait eu 1.557 fusillades et 369 meurtres. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le garçonnet se trouvait dans un SUV avec un homme de 31 ans lorsqu'une berline grise s'est arrêtée à son niveau et l'un des occupants a ouvert le feu, a indiqué la police.

L'adulte a été touché dans le dos, le visage et la poitrine et se trouvait lundi dans un état critique, a-t-elle précisé, ajoutant que la jeune victime avait succombé à une balle dans le dos.

«La capitale américaine du crime»

Au total, 56 personnes ont été blessées par balle entre vendredi après-midi et lundi matin dans celle qui a été surnommée «la capitale américaine du crime», d'après le quotidien local Chicago Tribune, qui tient un décompte des fusillades dans la troisième ville des Etats-Unis.

La plupart sont liées à la violence des gangs et sont concentrées dans quelques quartiers les plus défavorisés.

Onze personnes ont succombé à leurs blessures, a précisé le quotidien.

La police de Chicago, qui ne comptabilise pas les fusillades survenant dans la ville mais hors de sa juridiction, a dénombré 35 fusillades et dix décès par balle sur la même période.

Lors du week-end prolongé de la fête nationale américaine, le 4 juillet, au moins 101 personnes ont été blessées par balle, 14 d'entre elles trouvant la mort, avait rapporté le Chicago Tribune. La plus jeune victime avait 13 ans.

750 morts l'an dernier

La criminalité à Chicago fait couler beaucoup d'encre car la ville de l'ex-président démocrate Barack Obama -qui va y installer sa bibliothèque présidentielle- est très en vue. Toutefois, rapportées à la population, les violences armées y sont moindres que dans d'autres villes américaines comme St Louis ou Baltimore.

La police de Chicago a indiqué lundi qu'entre le 1er janvier et le 16 juillet 2017, il y avait eu 1.557 fusillades et 369 meurtres. D'après ses dernières statistiques comparatives disponibles sur internet, il y a eu 346 morts par armes à feu au 9 juillet, contre 338 l'année précédente sur la même période.

L'an dernier, la ville a battu un triste record avec 3.550 fusillades (presque 50%), 4.331 blessés et plus de 750 morts par armes à feu, du jamais-vu en près de deux décennies.

Les deux plus grandes villes américaines, New York et Los Angeles, ont cumulé 600 morts par balle à elles deux en 2016.

La ville a fait part en décembre de son intention d'embaucher 1.000 policiers supplémentaires en deux ans pour tenter d'enrayer cette hausse de la criminalité.

Et l'agence anti-drogues DEA a annoncé récemment un renforcement de son dispositif dans la ville, avec une équipe dédiée chargée de lutter contre le trafic de stupéfiants qui alimente cette violence. (afp/nxp)

Créé: 17.07.2017, 22h35


Sondage

Prenez-vous vos vacances d'été de préférence en juillet ou en août?





Sondage

Etes-vous prêt à faire des cadeaux à une régie pour obtenir un appartement?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.