ACCUEIL 21.4.2014 Mis à jour à 01h15

Hillary Clinton met le feu au dance-floor

Colombie

Après un dîner, la secrétaire d'Etat américaine a été vue en train de se trémousser sur la piste de danse du Café Havana samedi soir.

Mis à jour le 16.04.2012 1 Commentaire
Hillary Clinton (à droite) a été vue tout sourire entourée par plusieurs femmes.

Hillary Clinton (à droite) a été vue tout sourire entourée par plusieurs femmes.
Image: Reuters

Hillary Clinton, peu encline à s'octroyer des moments de détente, s'est rendue au cours du week-end dans un bar de Carthagène, où elle participait au sommet des Amériques, pour faire la fête avec des membres de son équipe.

Un responsable du département d'Etat a indiqué que Mme Clinton avait participé à la fête d'anniversaire de Roberta Jacobson, la sous-secrétaire d'Etat adjointe des Etats-Unis pour l'Amérique latine.

"Quand elle a entendu que certains membres de son équipe étaient allés danser pour célébrer l'anniversaire de Mme Jacobson (...) elle a voulu s'y rendre. Alors oui, elle s'est jointe à la fête", a indiqué le responsable sous couvert d'anonymat.

Vêtue du même tailleur pantalon noir qu'elle portait au dîner d'Etat, Mme Clinton a été vue tout sourire danser entourée par plusieurs femmes, ainsi qu'assise à une table en train de boire une bière à la bouteille.

Les images de la secrétaire d'Etat ont rapidement fait le buzz sur internet, quelques jours seulement après que Mme Clinton eut rencontré les créateurs d'un blog humoristique la mettant en scène dans des dialogues imaginaires qui a connu un grand succès sur les réseaux sociaux ces derniers jours. (afp/Newsnet)

Créé: 16.04.2012, 21h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

No Future

16.04.2012, 23:03 Heures
Signaler un abus

Ce n'est pas beau à voir, ces vieux soixante-huitards croulants qui se croient jeunes. Il feront la gueule lorsqu'on les placera dans des EMS puant la pisse. Je me réjouis d'y coller mes vieux. Pour une fois dans leur existence, ils la boufferont jusqu'à la racine. Répondre