Mercredi 28 septembre 2016 | Dernière mise à jour 10:19

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

12 Commentaires

Au sujet des politiciens de droite, imprégnés de religion de laquelle ils usent et abusent, je me permets de citer Blaise Pascal:"Les humains n'ont jamais fait le mal aussi profondément et avec autant de plaisir que par conviction religieuse". On va à l'église, mais accepte de laisser crever les plus démunis. On leur refuse la possibilité de s'assurer contre la maladie. C'est absolument ignoble !


Encore une réponse supprimée, parce qu'elle ne convient pas... mais... l'avantage est maintenant de savoir qui l'a supprimée, eh oui, un pseudo avec son vrai nom sur Google ne peut rien cacher. Triste vraiment triste, qu'on doive supporter ça, dans notre pays qui est dotée normalement d'une grande liberté d'expression.


Parfaitement respectée pour ma part.... loin de certains commentaires qu'on peut malheureusement lire.... Mais... votre charte à vous.... ? est-elle la même que la mienne ? votre ton en dit long... non ?

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Il faut respecter la charte et vous n'aurez pas de messages supprimés.

Signaler un abus

Obama est assurément le moins mauvais choix. Il est très sympa, mais je n'ai jamais compris pourquoi il ne faisait pas plus pour favoriser la paix dans certaines régions du monde. Un peu trop en retrait, non ?


Il a recu le prix nobel de la paix. Ca lui suffit, il a pas besoin de le justifier on dirait.

2 Recommandation 0 Signaler un abus

Vous avez certainement raison. Mais quel rapport avec Obama ?Regardez le travail que Clinton avait fait pour essayer d'avoir la paix en Palestine. Obama est largement en retrait par rapport à Clinton sur cette affaire par exemple.

Signaler un abus

Alors je le redis autrement... oui, c'est terrible ce qui se passe dans certains pays, mais à part des couloirs humanitaires et tenter de parler par l'intermédiaire de ceux qui font que travailler sur ce grave problème, intervenir autrement ne ferait qu'aggraver la situation, beaucoup plus gravement, certains dictateurs étant protégés par des grandes puissances.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Avoir un président hyper religieux comme le Mormon Romney serait la pire erreur que les américains pourraient faire en l'élisant. L'histoire regorge d'exemples, où lorsqu'on mélange politique et principe religieux, cela finit tôt ou tard en dérapage. Il n'est que de constater ce qui ce passe en Iran et en Afghanistan. Les Mormons sont loin d'être des enfants de choeur! Peu importe la religion!...


L'être humain ne fait jamais le mal aussi complètement et avec autant de joie que s'il le fait par conviction religieuse. (Blaise Pascal)En réalité, je préfère la science à la religion. Si je dois choisir entre Dieu et mon climatiseur, je garde le climatiseur (Woody Allen)

Signaler un abus

Ouais, les Illuminatis et les Reptiliens dirigent tout. J'en sais quelque chose, je l'ai lu sur internet.

4 Recommandation 0 Signaler un abus

Comme si le président des E-U était seul maître à bord. Les vrais dirigeants des USA sont des hommes de l'ombre en plus que le congrès.

5 Recommandation 0 Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité