Dimanche 30 avril 2017 | Dernière mise à jour 11:57

Etats-Unis Appareils électroniques: futures restrictions en vol

Les appareils plus gros que des smartphones seront prochainement interdits sur des vols provenant du Moyen-Orient.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Etats-Unis s'apprêtent à interdire à partir de mardi aux passagers embarquant sur des vols en provenance de plusieurs pays du Moyen-Orient d'emporter en cabine les appareils électroniques plus gros que les smartphones, comme des tablettes ou des ordinateurs portables, selon plusieurs médias et les tweets de compagnies.

Sur son compte officiel Twitter, la compagnie Saudi Airlines prévient lundi que «les ordinateurs portables et les tablettes ne sont pas autorisés sur les vols vers les Etats-Unis».

«Les téléphones cellulaires et les appareils médicaux nécessaires pendant le vol sont exclus de cette interdiction», a dit de son côté la compagnie jordanienne Royal Jordanian dans un tweet à l'intention de ses clients diffusé lundi dans l'après-midi.

Le tweet a ensuite été effacé par la compagnie. Des médias américains ont expliqué que la nouvelle régulation, prise pour des questions de sécurité et de menaces d'attentats, devait rester pour l'instant confidentielle.

«Les appareils interdits, par exemple les ordinateurs portables, les tablettes, les appareils photo, les lecteurs de DVD et de jeux électroniques... etc., doivent être emportés dans des bagages enregistrés» donc placés dans la soute de l'avion, expliquait également la compagnie dans ce tweet.

Menace d'Aqpa

Cette interdiction des appareils électroniques plus gros que les smartphones serait liée à une menace provenant du groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), actif au Yemen, a affirmé la chaîne de télévision CNN, citant un responsable américain. Ces mesures visent les vols opérés par des compagnies de huit pays, selon le journal Financial Times.

Le ministère américain de la Sécurité intérieure (DHS) s'est de son côté refusé à tout commentaire et a dit qu'il fournirait des «informations lorsque ce serait approprié». Ces mesures s'inscrivent dans un contexte de resserrement des contrôles aux frontières et plus généralement de la politique d'immigration des Etats-Unis depuis l'entrée en fonctions du président Donald Trump.

Le président républicain essaie d'imposer une interdiction temporaire d'entrée aux Etats-Unis aux ressortissants de six pays majoritairement musulsmans ainsi qu'à tous les réfugiés. Cette interdiction est contenue dans un décret migratoire qui a été bloqué à deux reprises par des juges fédéraux américains. (afp/nxp)

Créé: 21.03.2017, 04h27


Sondage

La communication des CFF en matière de perturbations est-elle suffisamment claire?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.